courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Morale » Morale Musulmanes » Morale sociale

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’importance de l’aumône et l’encouragement de cette pratique en Islam


Le Coran insiste de différentes façons sur l’importance de l’aide apportée aux autres pour faire disparaitre la pauvreté dans la société.

Tantôt dans la présentation des gens de bien, le Coran nous présente l’aide apportée aux autres comme un signe de foi, de bonté, de sincérité et d’humilité.

Or il s’agit là des qualités de différents groupes nommés les «pieux» (Mottaqin), les «bienfaiteurs» (Mohsenin), les véridiques (sãdiqin) et les «bienheureux» (Abrãr) dans le Coran (1).

D’autres versets mettent l’aumône sur le même plan que la prière, mettant ainsi en évidence sa grande importance .(2)

Certains versets présentent l’aumône comme un prêt accordé à Dieu (3)  ou une aumône faite à Dieu (4).

Plus important encore, certains versets présentent l’aumône comme le moyen de se rapprocher de Dieu ou une qualité du Prince des croyants, Hazrate ’Ali (Psl)  : " Les gens ne savent-ils pas que Dieu accepte le repentir de Ses serviteurs, qu'Il agrée l'aumône et les charités ? Il est indulgent, pardonneur et miséricordieux "

Cela prouve l’importance de cet acte et encourage cette pratique en Islam : " Vous n'avez d'autres alliés qu'Allah, Son messager, et les croyants qui accomplissent la Salat, s'acquittent de la Zakat, et s'inclinent (devant Allah) "

Le Coran promet aussi à ceux qui aident les nécessiteux une grande récompense dans l’Au-delà (5).

Il est clair que cette récompense concerne ceux qui aident leur prochain sans essayer d’en faire l’étalage et sans exiger des contreparties.

Il existe, dans le Coran et dans les enseignements des Ahl-ul-bayt (P), des prescriptions morales très subtiles pour que l’honneur et la réputation de celui qui reçoit ces aides soient préservés.

Les saints Imams (P), quand ils aidaient quelqu’un, essayaient de ne pas le regarder en face pour éviter qu’il ait honte et se sente rabaissé; aussi apportaient-ils eux-mêmes pendant la nuit et sans être reconnus, des aliments aux pauvres.


Notes:
1.Revãyat de l’Imam Sãdiq (AS), Osoul Al-Kãfi, vol 2, p 79, Revãyat 15.
2.Anfãl 24- Sajdeh 15,16- Hojurat 15- Tobe 88- Qasas 52,55- Nisã’ 39- Chourã 38- Baqare 2,3, 177 - Ale Imrãn 15,17,34,133,134- Layl 17,18- dhariat 15,19.
3. Baqareh 3,110- Anfãl 3- Ra’d 22- Fãter 29- Chourã 38- Mozammel 20.
4. Baqareh 245- Hadid 11, 18 - Taghãbon 17- Mozammel 20- Ma’edeh 12.
5. L’importance de l’aumône

Source: Revue trimestrielle Ma’refat numéro 66, auteurs Khaliliãn Achkdhari et Mohamad Jamãl.

1234 Vues | 01-11-2013 | 11:19

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanLes Maisons d’Allah Les MosquéesRepentir
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique