courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Famille du Prophète » Les gens de la Couverture » Imam Hussein » Visites Pieuses à l'Imam al-Hussein

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Ziyârat ‘Âchourâ


Selon un hadith de l’Imâm Sâdiq (Psl) : "Chaque fois que vous avez un voeu que vous voulez qu’Allah exauce, récitez la Ziyârat `Achourâ’ puis le Du‘â’ `Alqamah,et enfin, demandez au Seigneur ce que vous voulez, si Dieu le veut cela vous sera donné de par sa Générosité et sa Gratitude".


Que la paix soit soit sur toi, ô Abâ ‘Abdillah

Que la paix soit soit sur toi, ô fils de l’Envoyé d’Allah,

Que la paix soit soit sur toi, ô fils du Prince des croyants et du Maître des Héritiers présomptifs,

Que la paix soit soit sur toi, ô fils de Fâtimah, Maîtresse des femmes des mondes,

Que la paix soit sur toi, ô «vengeance» d'Allah et fils de Sa «Vengeance»! Paix sur toi, o vengeance et revendicateur de vengeance !

Que la paix soit sur toi et sur les âmes qui demeurent en ton seuil.

Que la paix d’Allah soit, de ma par,t sur vous tous pour toujours, tant que j’existe et que durent la nuit et le jour.

O Abâ’Abdillah, le malheur de ta perte est immense et cette épreuve est terrible et difficile à supporter pour nous et pour tous les gens de l’Islam.

le malheur de ta perte est immense et cette épreuve est terrible et difficile à supporter également pour les gens des cieux.

Qu’Allah maudisse donc un peuple qui a édifié les fondements de l’injustice et de l’oppression sur vous, les Ahl-ul-Bayt.

Qu’Allah maudisse un peuple qui vous a écartés de votre position et vous a confisqué les rangs dans lesquels Allah vous avait placés.

Qu’Allah maudisse un peuple qui vous a assassinés et qu’Il maudisse ceux qui lui ont préparé le terrain pour vous combattre.

Devant Allah et devant vous je les désapprouve et avec eux leurs partisans, leurs adeptes et leurs amis.

O Abâ ‘Abdillâh, je suis en paix avec ceux qui sont en paix avec vous et en guerre contre ceux qui sont en guerre contre vous, jusqu’au Jour de la Résurrection.

Qu’Allah maudisse les Âle Ziyâd et les Âle Marwân. Qu’allah maudisse tous les Bani Omayyah sans exception.

Qu’Allah maudisse Ibn Marjânah. Qu’Allah maudisse Omar Ibn Sa‘d. Qu’Allah maudisse Chimr.

Qu’Allah maudisse un peuple qui est monté en selle, qui a bridé ses chevaux et qui s’est préparé en vue de te combattre.

Que mon père et ma mère te soient sacrifiés! La peine que je ressens pour toi est immense.

Je demande donc à Allah, qui t’a honoré de ton rang et par toi m’a honoré, qu’Il m’accorde la chance de te venger aux côtés d’un Imâm victorieux descendant des Gens de la Maison de Mohammad (p).

O mon Dieu ! fasse que par (la grâce d’) al-Hussain (p) je mérite Ta considération dans le monde ici-bas et dans l’au-delà

O Abâ’Abdillah, je demande à être rapproché d’Allah, de Son Envoyé, du Commandeur des croyants (l’Imam Ali), de Fâtimah, d’al-Hassan et de toi par mon amour pour toi et par mon rejet et mon désaveu de ceux qui ont posé la fondation de votre tragédie et y ont bâti leur édifice et qui ont poursuivi leur injustice et leur oppression contre vous et vos partisans

Je les désavoue devant Allah et devant vous et je cherche à me rapprocher d’Allah puis de vous en vous aimant et en aimant celui que vous aimez, par mon rejet de vos ennemis et de ceux qui sont en guerre contre vous, et par le rejet de leurs partisans et de leurs adeptes.

Je suis en paix avec quiconque est en paix avec vous et je suis en guerre contre quiconque est en guerre contre vous, je suis l’ami de quicoque est votre ami et l’ennemi de quiconque est votre ennemi.

Je demande à Allah, qui m’a honoré de votre connaissance et de la connaissance de vos amis et m’a inspiré le désaveu de vos ennemis, de me permettre d’être avec vous dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde et d’affermir ma sincérité fidèle envers vous dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde.

Et je Lui demande de me faire atteindre au rang méritoire que vous avez auprès d’Allah et de m’accorder l’occasion de réclamer votre vengeance aux côtés d’un Imâm de guidance, issu de vous, bien-guidé, réapparaissant et annonçant la vérité.

Et je demande à Allah, par votre droit et par la haute position dont vous jouissez auprès de Lui, de me récompenser de mon deuil de vous, la meilleure récompense qu’Il puisse accorder à quelqu’un en deuil. Comme est énorme le malheur et immense le désastre pour l'Islam et pour l'ensemble des cieux et de la terre.

Ô mon Dieu ! Fais que je sois, là où je me trouve ici (en visite pieuse «ziyârah), au nombre de ceux dont Tu combles de Prières, de Miséricorde et de Pardon.

Ô mon Dieu ! fais-moi vivre et mourir de la même façon dont ont vécu et sont morts Mohammad et la famille de Mohammad.

Ô mon Dieu! c’est un jour dont se sont félicités les Banû Omayyah et le fils de la Dévoreuse de foies, le maudit fils du maudit, maudit par Ta bouche et par la bouche de Ton Prophète (P) dans chaque endroit et dans chaque demeure où s’est arrêté Ton Prophète (P).

Ô mon Dieu ! maudis Abâ Sufyân, Mu ‘âwiyah et Yazîd, fils de Mu ‘âwiyah ; que Ta malédiction soit sur eux pour l’éternité.

C’est un jour où les Âle Ziyâd et les Âle Marwân se sont réjouis d’avoir assassiné al-Hussein, que les Prières d’Allah soient sur lui.

Ô mon Dieu! double donc sur eux la malédiction venant de toi et le châtiment terrible.

Ô mon Dieu ! je recherche Ta proximité en ce jour, dans cet endroit et pour tous les jours de ma vie, en les désavouant, en les maudissant, et en éprouvant de l’amour pour Ton Prophète et pour les membres de la famille de Ton Prophète, que la paix soit sur lui et sur eux.

Puis réciter cent fois :
Ô mon Dieu! maudis le premier oppresseur qui a opprimé le bon droit de Muhammad et des Âle Muhammad et le dernier qui l’a suivi en cela.
Ô mon Dieu! maudis la bande qui a combattu al-Hussein, qui s’est liguée, qui a pactisé et qui s’est compromise en vue de son assassinat.
Ô mon Dieu! maudis-les tous.


Puis réciter cent fois ce qui suit (Les cent bénédictions) :

Que la paix soit sur toi, ô Abâ Abdillâh, ainsi que sur les âmes qui demeurent en ton seuil. Sur toi, de ma part, le salut d’Allah pour toujours tant que j’existe et que durent la nuit et le jour.
Qu’Allah ne fasse pas que ce soit mon dernier engagement à vous rendre visite.
Que la paix soit sur al-Hussein, sur Ali fils d’al-Hussein, sur les enfants d’al-Hussein et sur les compagnons d’al-Hussein.


Ensuite réciter :
Ô mon Dieu ! Destine de ma part la malédiction sur le premier des oppresseurs et commence par lui en premier. Puis maudis le deuxième, le troisième et le quatrième. Ô mon Dieu !, maudis Yazîd en cinquième puis maudis ‘Ubaydallâh Ibn Ziyâd, Ibn Marjânah, ‘Omar Ibn Sa‘d, Chimr, les Âle Abû Sufiyân, les Âle Ziyâd et les Âle Marwân jusqu’au Jour de la Résurrection.

Puis se prosterner (sujûd) et réciter :
Ô mon Dieu! louange à Toi, pareille à la louange de ceux qui Te remercient de leur deuil. Louange à Toi pour l’immensité de mon affliction.
Ô mon Dieu! gratifie-moi de l’intercession d’al-Hussein le jour de l’Entrée (auprès de Toi) et affermis ma sincérité fidèle envers Toi aux côtés d’al-Hussein et des compagnons d’al-Hussein, qui ont sacrifié leur vie pour d’al-Hussein, que la paix soit sur lui.
 

Enfin, après la ziyârah faire une prière de deux génuflexions, suivie du Du‘â’ ‘Alqamah.

( Pour y accéder cliquez sur ce titre : Du‘â’ ‘Alqamah )

1457 Vues | 04-11-2013 | 09:52

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Occasions de MouharramImportance de la visite de l’Imam al-Hussein (psl)Du‘â’ ‘Alqamah (récité après Zyarat Achoura)
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique