courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Sélections des Clés du Paradis » Invocations variées

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’invocation des Marques (as-Simat)


Connue sous le nom de " l'invocation des Cornes ". Il est recommandé d'invoquer [Dieu] avec [cette invocation] durant la dernière heure du vendredi. Il n'est cahé [à personne] qu'elle est une des invocations connues que la plupart des savants précédents persistaient [à réciter].

Cette invocation est également rapportée des Imams al-Baqer et as-Sadeq (P).


Mon Dieu, je Te demande par [la Grâce de] Ton Nom Grandiose, le plus Grandiose, le plus Puissant, le plus Majestueux, le plus Noble, par Lequel, s’IL est évoqué devant les portes fermées du ciel pour qu’elles s’ouvrent à la Miséricorde, elles s’ouvrent,
par Lequel, s’IL est évoqué devant les portes étroites de la terre pour qu’elles s’élargissent, elles s’élargissent,
par Lequel, s’IL est évoqué devant la difficulté pour qu’elle devienne facile, elle devient facile,
par Lequel, s’IL est évoqué devant les morts pour qu’ils soient ressuscités, ils ressuscitent,
par Lequel, s’IL est évoqué pour dissiper le malheur et l’adversité, ils sont dissipés,
et par la Majesté de ta Noble Face, la plus Noble des faces, la plus Puissante des faces,
pour/devant Laquelle s’humilient les faces, pour/devant Laquelle s’enfoncent les cous dans les épaules,
pour/devant Laquelle s’abaissent les voix, pour/devant Laquelle tremblent les cœurs par crainte de Toi,
et par Ta Force par Laquelle Tu empêches le ciel de tomber sur la terre sauf avec Ton Autorisation et avec Laquelle Tu empêches les cieux de disparaître,
et par Ta Volonté à Laquelle obéissent les mondes,
et par Ta Parole au moyen de Laquelle Tu as créé les cieux et la terre,
et par Ta Sagesse avec Laquelle Tu as fabriqué des Merveilles, au moyen de Laquelle Tu as créé les Ténèbres dont Tu as fait la nuit, rendant la nuit un [moment] de repos,
au moyen de Laquelle Tu as créé la lumière dont Tu as fait un jour, rendant le jour un retour à la vie, où l’on voit clair,
par Laquelle Tu as créé le soleil, faisant du soleil une luminosité,
par Laquelle Tu as créé la lune, faisant de la lune une lumière,
par Laquelle Tu as créé les planètes en en faisant des étoiles, des astres, des lanternes, une décoration et des météorites,
en plaçant pour eux les levants et les couchants, en plaçant pour eux des points de départ et des voies célestes, en plaçant pour eux les orbites et les déplacements dans les cieux,
Tu as mesuré pour eux une demeure, la meilleure des mesures, Tu leur as donné une forme, la meilleure des formes,
Tu les as totalement dénombrés par Tes Noms, Tu les as totalement organisés par Ta Sagesse, de la meilleure des organisations,
Tu les as assujettis par le pouvoir de la nuit et celui du jour et [par] les heures, le nombre des années et le compte et Tu les as placés bien en vue pour l’ensemble des gens d’une seule vue,
Je Te demande, mon Dieu par Ta Magnificence par Laquelle Tu as parlé à Ton Serviteur et Messager, Moussa fils d’Imran (que la Paix soit sur lui),
Parmi les Saints, au-dessus de la perception des Anges chérubins, au-dessus des nuages de la lumière et au-dessus de Tabernacle du Témoignage, dans la colonne de feu [qui apparut à Moussa (Psl)],
dans le mont du Sinaï, dans la montagne de Hûrîth, dans la vallée sainte, dans la contrée bénie, du côté droit de l’arbre,
ainsi que dans la terre d’Egypte avec neuf signes évidents et le jour où Tu as fendu la mer pour les fils d’Israël,
et dans les jaillissements d’eau avec lesquels Tu as réalisé des prodiges dans la mer de Sûf,
Tu as retenu l’eau de la mer en pleine mer comme des rochers et Tu as fait traverser (la mer) aux fils d’Israël,
accomplissant ainsi Ta belle Promesse envers les fils d’Israël pour leur patience et leur donnant en héritage les contrées orientales et occidentales que Tu as bénies pour les mondes,
et Tu as fait engloutir Pharaon, ses soldats et ses bateaux dans la mer,
et par [la Grâce de] Ton Nom Grandiose, le plus Majestueux, le Plus Noble,
et par Ta Puissance avec Laquelle Tu as apparu à Moussa, celui à qui Tu as parlé (que la Paix soit sur lui), sur le mont du Sinaï,
et avant, à Ibrahim (que la Paix soit sur lui), Ton Ami intime, dans la mosquée d’al-Khayf, à Isa’ac, Ton Pur Ami (que la Paix soit sur lui), au puits de Shî’inn, à Ya’coub, Ton Prophète (que la Paix soit sur lui), à Beit-Ïl,
et avec Laquelle Tu as accompli Ton Pacte pour Ibrahim (que la Paix soi sur lui), Ton Serment pour Isa’ac,
Ton Témoignage pour Ya’coub, Ta Promesse pour les croyants et Tu as répondu à ceux qui appellent par Tes Noms,
et par Ta Puissance qui apparut à Moussa fils d’Imrân (que la Paix soit sur lui), dans la « Coupole de la Grenade»,
et par Tes Signes qui sont tombés sur la terre d’Egypte par la Gloire de Ta Puissance,
par des Signes puissants, par le pouvoir de la Force, par le summum de la Puissance, par l’importance du Mot complet,
par Tes Mots par lesquels Tu as conféré les Bienfaits aux habitants des cieux et de la terre, aux habitants de ce monde et ceux de l’Au-delà,
par Ta Miséricorde avec Laquelle Tu as accordé les Dons à l’ensemble de Tes créatures,
par Ta Puissance que Tu as imposée sur les mondes,
par Ta Lumière devant laquelle le Mont Sinaï est tomé prosterné de crainte,
par Ton Savoir, Ta Majesté, Ton Arrogance, Ta Puissance, Ton Pouvoir coercitif,
que la terre n’a pas pu supporter, pour qui les cieux sont abaissés, les grandes profondeurs se sont éloignées,
[pour qui] les mers et les fleuves se sont stagnés, les montagnes se sont abaissées, la terre s’est immobilisée de ses flancs,
l’ensemble des créatures se sont soumises, les vents ont soufflé dans leurs courses, les feux se sont éteints dans leurs foyers,
par Ta Force par laquelle il fut connu que la suprématie est pour Toi de tout temps, et par laquelle Tu es Loué dans les cieux et les terres,
par Ton Mot, un Mot sincère qui précéda pour notre père Adam et se descendance, par la Miséricorde,
je Te demande par Ton Mot qui domine toute chose, par la Lumière de Ta Face,
par laquelle Tu T’es Manifesté à la Montagne, Tu l’as alors rendue en miettes et Moussa s’effondra foudroyé,
par ta Grandeur qui s’apparut au Mont du Sinaï, Tu as alors parlé à Ton Serviteur et Messager, Moussa fils d’Imrân,
par Ta Manifestation à Sâ’îr [nom de la Montagne où Dieu fit descendre le Révélation sur Issa (Psl)] et Ton Apparition à la Montagne Fârân [nom d’une des montagnes de La Mecque], par les collines des Saints,
et les Anges-soldats placés en rangs, et la craint des Anges qui Te Louent,
et par tes Bénédictions dont Tu as comblé Ibrahim, Ton Ami intime (que la Paix soit sur lui), dans la communauté de Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille),
dont Tu as comblé Isa’ac, Ton Ami pur, dans la communauté de Issa (que la Paix soit sur eux deux),
dont Tu as comblé Ya’coub Ton « Israélite » dans la communauté de Moussa (que la Paix soit sur eux deux),
dont Tu as comblé Ton bien-Aimé Mohammed (que Dieu prie sur lui et sur sa famille), dans sa famille, sa descendance et sa communauté,
Mon Dieu, - comme nous avons été absents à cela, et nous n’avons pas été témoins et nous avons cru en lui [même si] nous ne l’avons pas vu, en vérité et justice -,
[nous Te demandons] de prier sur Mohammed et la famille de Mohammed, de bénir Mohammed et la famille de Mohammed, de faire Miséricorde à Mohammed et à la famille de Mohammed,
Du mieux que Tu n’aies prié, béni ; fait Miséricorde à Ibrahim et la famille d’Ibrahim,
Car Tu es le Très-Loué, le Très-Glorifié, faisant ce que Tu veux et Tu es Puissant sur toute chose.
 


Ensuite évoquer son besoin et dire :
Mon Dieu par le droit ce cette invocation, par le droit de ces noms, dont personne autre que Toi connaît leur interprétation et leur [sens] profond,
prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed,
et agis avec moi selon ce dont Tu es Maître et ne me traite pas comme je le mérite,
pardonne-moi mes péchés, récents et passés, répands sur moi de tes Ressources licites,
épargne-moi la peine d’un mauvais homme, d’un mauvais voisin, d’une mauvaise compagnie, d’un mauvais tyran,
car Tu peux faire ce que Tu veux et Tu sais tout, exauce-moi Seigneur des mondes !

Il y a après, selon certaines versions :
Et Toi, Tu es Puissant sur toute chose.
 


Ensuite évoquer ses besoins et dire :
Ô Dieu, ô Très-Tendre, ô Généreux Donateur, ô Créateur des cieux et de la terre, ô Plein de Majesté et de Noblesse, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux !
Mon Dieu par le droit de cette invocation ….. [jusqu’à la fin de l’invocation].
 


Al-Majlisî rapporte d’al-Misbah de Sayyed Ibn Bâqi qui dit : « Dire après l’invocation des « Marques » (as-Simât) » :

Mon Dieu par le droit ce cette invocation, par le droit de ces noms, dont personne autre que Toi ne connaît leur interprétation ni leur exégèse, ni leur [sens] profond (intérieur) ni apparent (extérieur),
[je te damande] de prier sur Mohammed et sur la famille de Mohammed et de me pourvoir des Biens de ce monde et de l’Au-delà !
 


Ensuite, demander ce dont on a besoin et dire :
Agis avec moi selon ce dont Tu es Maître et ne me traite pas comme je le mérite, venge-moi d’un tel fils d’un tel, (et nommer son ennemi),
pardonne-moi mes péchés, récents et passés, ainsi qu’à mes parents et à l’ensemble des croyants et des croyantes, répands sur moi de tes Ressources licites,
épargne-moi la peine d’un mauvais homme, d’un mauvais voisin, d’un mauvais tyran, d’une mauvaise compagnie, d’un mauvais jour, d’une mauvaise heure,
venge-moi de celui qui me tend des pièges, de celui qui est tyrannique à mon encontre, de celui qui veut être injuste contre moi, ma famille, mes enfants, mes frères, mes voisins, mes proches croyants et croyantes,
car Tu peux faire ce que Tu veux et Tu sais tout, exauce-moi, Seigneur des mondes !
 


Ensuite dire :
Mon Dieu par le droit ce cette invocation, accorde aux croyants et aux croyantes pauvres, la richesse et la fortune,
aux croyants et aux croyantes malades, la guérison et la santé,
aux croyants et aux croyantes vivants, la grâce et la noblesse,
aux croyants et aux croyantes morts, le pardon et la miséricorde,
aux croyants et aux croyantes en voyage, le retour dans leur patrie sains et saufs et couronnés de succès, par Ta Miséricorde, ô le plus Miséricordieux des miséricordieux.
Que Dieu prie sur notre Maître Mohammed, le dernier des Prophètes, et sur les membres purs de sa famille et les salue beaucoup.
 


Cheikh Ibn Fahed dit : « Il est recommandé de dire après l’invocation as-Simât » :
Mon Dieu, je Te demande, par le côté sacré de cette invocation, par les Noms qui n’y ont pas été mentionnés, par ce qu’elle comprend en interprétation et en méditation, dont Seul Toi a une connaissance complète, de faire pour moi cela et cela …
Evoquer son besoin à la place de « cela et cela ».

10874 Vues | 22-11-2013 | 13:26

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
La Prière de Ja’far at-TayyârL’Invocation du MatinL’Invocation de la Délivrance (al-Faraj)L’Invocation du Paralysé (al-Machloul)Supplication de l’Imam Ali Ibn Abi Talib
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique