courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Femmes Immortelles » Sayeda Ummul-Baneen

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Ummul-Baneen: le Symbole de la Patience


Tout au long de l’histoire islamique, seule une poignée de femmes ont émergé comme des modèles de féminité parfaite dans tous les domaines légitimes, sociales et religieuses. En plus des quatre femmes leaders du monde des Dames –Bibi Maryam, Bibi Asiya, Bibi Khadija et enfin la principale Bibi Fatima az-Zahraa (que la paix soit sur elles toutes) – il existe d’autres femmes qui ont marqué leur existence à travers l’Histoire de l’Islam et auxquelles nous n’en avons que très peu connaissance.

Parmi celles-ci, une Dame dont nous chérissons pourtant le fils, reste encore méconnu à notre égard. Oui, vous l’aurez compris, il s’agit en effet d'Ummul-Baneen connu aussi sous le nom de Fatimah bint Hizam al-Kilabiyya. Cette gente dame se classe parmi les plus estimés et pieuse des femmes musulmanes à cette date et restera ainsi en raison de son courage, de sa piété, et de la fermeté de sa conviction envers le Prophète et les Ahlul-Bayt (P). Sa vie, malgré le fait qu’elle était un être faillible, comme le reste d’entre nous, présente des leçons innombrables qui illustrent le type de caractère et de sincérité dont nous pouvons obtenir et accéder.


Hazrat Ummul-Baneen est née 5 ans après l’Hégire, sa date de naissance exact reste encore un mystère. L’histoire raconte qu’un jour son père Hizam était en voyage, il fît un rêve étrange : il tenait un précieux bijou qu’il balançait entre ses mains. Un individu vint le voir et lui demanda :

- Hizam, je souhaiterai acheter ce bijou, me le vendras-tu ?

Hizam lui répondit en le questionnant :
- Quel est le prix de ce joyau ?

L’individu répondit alors :
- Je ne connais pas sa valeur mais je peux te garantir plus que son équivalent monétaire, je te garantie la prospérité dans ce monde et dans l’au-delà.

Et enfin l’individu dit à Hizam:
- Je te garantie prestige et honneur.

Hizam offrit alors le bijou à l’individu et se réveilla. Il raconta alors son rêve à ses amis qui lui dirent : « Oh Hizam ! Tu seras béni d’une fille, une fille qui se mariera à un honorable homme, qui te donnera à toi et à ta famille, un nom qui demeurera pour toujours et qui sera respecté par l’humanité »

Hizam de retour de son voyage apprît que sa femme a donné naissance à une fille. Il était si heureux qu’il décida de la nommer Fatimah et comme il était coutume à l’époque de donner un surnom à son enfant, il décida de la qualifier d'Ummul-Baneen qui grandit au sein d’une famille pleine de générosité.


Bien sûr nous connaissons cette histoire lorsque l’Imam ‘Ali (Psl) demanda à se marier avec une femme issue d’une famille connue pour ses valeurs et son courage, Hazrat Aqeel lui conseilla une femme de la Famille Kilabiyya et lui dit qu’il ne trouverait nulle part ailleurs une famille aussi puissante en terme de physique et courageuse parmi la société arabe.

Voilà pourquoi vous trouverez plusieurs exemples de la Famille de Fatimah al Kilabiyya qui illustre bien ces qualités. En effet, son arrière grand-père Aamir ibn-Kilaab était un féroce guerrier. Un autre exemple, Aamir ibn-Kamil, le grand-père d'Ummul-Baneen avait l’habitude d’aller chasser les lions.


Mariage d'Ummul-Baneen avec l’Imam Ali (Psl), le meilleur être créé après le Messager de Dieu:

Lorsque Hizam le père de Fatimah vint lui demander son avis, celle-ci se rappela d’un rêve qu’elle avait fait. Elle vit dans le ciel, trois étoiles et la lune. Il se passa alors une chose étrange. Les étoiles et la lune tombèrent sur ses genoux. A son réveil, elle conta son songe à sa mère qui lui dit qu’elle sera bénie de quatre enfants. L’un d’eux serait en effet la Lumière et la Lune qui fera briller les autres. C’est à ce moment que son père entra et parla de la demande en mariage du Prince des Croyants pour elle en particulier.

Ummul-Baneen avait alors entre 17 et 18 ans. La question est : Que recherchait Ummul-Baneen ? A ce moment là, l’Imam ‘Ali (Psl), n’était pas le gouverneur, il n’était pas Calife. Ummul-Baneen ne recherchait pas le monde ni la valeur matérielle mais plutôt la valeur du cœur ! Là est la connexion avec Allah swt. puisqu’elle recherchait la Morale. L’Histoire nous dit qu’elle n’hésita pas une seconde lorsque l'Imam Ali (Psl) fît sa demande.

Lorsque le mariage eut lieu, l'Imam al-Hassan et al-Hussein (Psl) étaient malades. En dépit d’être une jeune mariée qui a sans doute des rêves et des aspirations, elle a insisté pour rester au chevet des enfants de Bibi Fatima az-Zahraa (P), la première nuit de son mariage.
 

Elle rajouta même cette parole :
« Le sentiment le plus joyeux que je pourrais ressentir dans mon cœur serait de voir al-Hassan et al-Hussein guéris de leur maladie ».

Elle soigna non seulement les orphelins mais en plus de cela, elle s’assura que tout le monde l’appelle Ummul-Baneen dû au respect qu’elle portait envers Bibi Fatima az-Zahraa (P), et aussi pour ne pas éveiller le chagrin dans le cœur de Imam al-Hassan et Imam al-Hussein (Psl), ainsi que Bibi Zeinab (P) et Oumm-Khoulthoum.

Sous l’angle de la relation maritale entretenue par Ummul-Baneen, son rôle de mère, son rôle en tant qu’individu qui a pu pénétrer dans la Sainte Demeure, on a une question qui émerge immédiatement. La question est : Qu’est ce qu'Ummul-Baneen a fait pour incarner sa personnalité et le transmettre à son héritage ?

Quant il s’agissait de bataille, quelques femmes musulmanes vinrent questionner le Prophète (Pslf) concernant le rôle de la femme dans la lutte et le Jihad. La réponse du Prophète fût : " La femme qui entreprend une lutte doit s’assurer de devenir la meilleure des femmes, d’établir une relation harmonieuse entre elle et son mari et d’assurer que la piété s’endurcisse au sein du foyer ".

La seconde chose qu'Ummul-Baneen a démontré c’est ce dont les Oulemas en parlent continuellement.

Les Oulamas nous apprennent qu’en tant qu’êtres humains, que cela nous plaise ou pas, nous est caractérisé par un concept appelé Al Himma : la préoccupation, ce qui nous dérange, ce qui attire notre attention. Les savants disent que chaque être humain, à un moment dans sa vie, établie un objectif, un but particulier autour duquel sa vie tourne. Cette Préoccupation est la passion qui nous conduit. Cette Préoccupation nous fait réveiller tous les matins et nous fait faire tout ce que nous souhaitons faire. Cette Préoccupation est la clé du succès de l’être humain dans ce monde mais aussi dans l’au-delà ! La question que le Saint Coran et l’enseignement islamique nous posent c’est :

Quel est votre Préoccupation ? Quel est le fil conducteur de vos actions ? Quel est votre objectif ?

Quand il s’agit d'Ummul-Baneen, laissez moi vous dire quelle était sa Préoccupation. Son objectif principal était de servir les Ahlul-Bayt ! Son objectif principal était de devenir la servante de la Sainte Demeure des Infaillibles. Elle inculqua à ses quatre fils, l’amour du Prophète (Pslf) et la servitude envers leurs autres frères et sœurs, les incitant à ne pas les interpeller par leur prénom mais à les honorer en les appelant par Mon Maître.

Un jour, l'Imam al-Hussein (Psl) était dans la mosquée du Prophète (Pslf) et il avait soif. L’histoire raconte qu'Abul Fadl al-Abbas (Psl) vit la soif de l’Imam et couru vers la maison. Lorsqu’il dit à sa mère Ummul-Baneen que son Maître al-Hussein avait besoin d’eau, celle-ci se précipita pour lui donner un récipient rempli d’eau que Hazrat Abbas (Psl) porta sur sa tête. Il marcha jusque Masjid an-Nabawi, il trébucha et l’eau se renversa. Le Prince des croyants vit cette scène, il pleura et dit à al-Abbas (Psl) : « Oh mon fils al-Abbas , tu es celui qui va s’assurer d’étancher la soif de celui qui est assoiffé »

En d’autres termes, son objectif était de servir. Ça c’est la Préoccupation qui émerge de la vie et du sacrifice d'Ummul-Baneen !
 


L’islam a placé une responsabilité sur nous. Il ne suffit pas d’honorer la vie d'Ummul-Baneen, il n’est pas suffisant pour nous de regarder sa biographie et de s’arrêter à ce stade !

Parce qu’elle a sacrifié ses enfants pour la protection de l’Imam al-Hussein (Psl), Allah swt a honoré Ummul-Baneen en tant que Babul Haajaat. Il lui a accordé l’aspect du tawassoul, l’intercession par son nom.

Quand nous honorons Hazrat Abbas (Psl), nous n’honorons pas seulement le fait qu’il fasse parti des Saints mais également le fait qu’il soit le fils d'Ummul-Baneen. Hazrat Abbas (Psl) dont l’humilité et la loyauté envers l'Imam al-Hussein (Psl) n’aurait pu se manifesté sans le courage et la bonté de sa mère, la façon dont elle s’est assurée pour qu’il soit un fervent serviteur des Ahlul-Bayt (P).

Ummul-Baneen est décédée quelques années après la tragédie de Karbala, le 13 Jamadi al-Akhar, en l’an 64 AH. Mais les séances de deuil et les traditions établies ont seulement gardé la commémoration du sacrifice de l’Imam al-Hussein (Psl) et de la famille du Saint Prophète (Pslf), et il nous incombe de maintenir cet héritage et de garder l’évènement tragique de Karbala vivant dans nos cœurs. Voilà pourquoi il est important pour nous de reconnaître la grandeur de cette dame, d’honorer sa vie, cette dame qui éduquât ses propres fils en leur inculquant la fidélité envers l’Imam al-Hussein (Psl), cette dame qui a marqué l’Histoire de l’Islam.

1488 Vues | 02-12-2013 | 14:58


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Un Examen de la Vie de Sayeda Ummul-Baneen (P)Un Autre Regard sur Zeinab fille d’Ali (Que la Paix de Dieu soit sur eux)Le Haut Statut de Marie (P)Une courte biographie de Hazrat Ummul-Baneen (P) Sa sainteté Ruqaya (que le salut soit sur elle)
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique