courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Femmes Immortelles » Sayeda Maryam

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Le Haut Statut de Marie (P)


 Le nom de Marie (P) est mentionné 34 fois dans le Coran et une sourate, la 19ème sourate du Coran, porte son nom et raconte, du verset 16 au verset 36, le récit de la naissance de Jésus (Psl). Le Coran raconte comment Jésus (Psl) parlait au berceau et comment il a prêché la religion aux gens. Avant la naissance de Jésus (Psl), un ange avait informé Marie (P) de cette naissance et de la personnalité de Jésus (Psl).

Au verset 45 de la sourate «Al-e Imrãn» nous lisons:
" (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent: {ô Marie, voilà qu’Allãh t’annonce une parole de Sa part: son nom sera "Al-Masih issa", fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allãh} "

Dieu aux versets 23 et 24 de la sourate «Marie», raconte le récit de la naissance de Jésus (Psl) en ces termes:
" Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: {Malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant ! Et que je fusse totalement oubliée! } "

" Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant:] {Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source} "

" Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres ".


Ces versets montrent que Marie (P) était si affligée au moment de l’accouchement, qu’elle souhaitait être morte, car pour une jeune fille pieuse, il est très pénible d’être l’objet des calomnies surtout si elle fait partie d’une famille renommée pour sa vertu et sa grande morale.

L’Allãmeh Tabãtabã’i dans son commentaire coranique (vol 4 p 43) explique que Dieu par le nouveau-né, lui rappela Ses bienfaits et apaisa ses inquiétudes.
Par miracle, il fit apparaitre une source en dessous de ses pieds et ressuscita le palmier desséché près duquel elle s’était abritée et qui lui donna de ses fruits.

Le fait que Dieu lui donne cette eau et ces dattes sans que Marie ait demandé quelque chose, est le signe de la bonté et de la miséricorde divine. Cependant il ne faut pas croire que cela arrive tous les jours et partout, le monde est le lieu des épreuves et de l’initiation, et les bienfaits divins appartiennent à ceux qui supportent les difficultés.

Dans ce monde, rien ne s’acquiert sans efforts. Les dattes fraiches que Dieu a offertes à Marie (P) sont un bienfait divin comme les repas que Zakariã (Psl) trouvait près d’elle et dont il est question au verset 37 de la sourate «Al-e Imrãn»

" Son Seigneur l’agréa alors du bon agrément, la fit croître en belle croissance. Et Il en confia la garde à Zakariã. Chaque fois que celui-ci entrait auprès d’elle dans le Sanctuaire, il trouvait près d’elle de la nourriture. Il dit: {Marie, d’où te vient cette nourriture?} - Elle dit: {Cela me vient d’Allãh}. Il donne certes la nourriture à qui Il veut sans compter "


tebyan.net

1036 Vues | 25-12-2013 | 14:10

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Les nourritures célestes destinées à Maryam (P) et à Fâtimah (P)
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique