courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Femmes Immortelles » Sayeda Khadija

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Khadija, une des meilleures femmes des deux mondes


Les quatre meilleures femmes de la création sont Maryam, Khadija, Asieh et Fatima (Khessãl du cheikh Saduq chapitre sur "les quatre qualités")

Akrame a rapporté d’Ebn Abbas que le Prophète (Pslf) a dit:

" Les quatre femmes les plus heureuses des deux mondes sont Khadija fille de Khuwaylid, Fatima fille de Mohammad, Asieh fille de Mazahem et épouse du pharaon, et Maryam fille d’Imran " (Asad-ol-Ghabat, vol 5, p 437 et Esti’ab, vol 4, p 1821)

Son intelligence contribua aussi à lui faire accepter la foi en l’Islam et au Prophète (Pslf), et à être présentée comme la première femme musulmane.

Ebn Abdel Bar a rapporté cette parole de son père Abi Rãfe’ qui a dit que le Prophète (Pslf) avait fait les prières le samedi de la Révélation, et que Khadija avait fait les prières en fin de journée. (Esti’ab, vol 2, p 419, chapitre 13)

L’Imam Ali (Psl) au sujet de la foi et de la conversion de Khadija a déclaré:

" Il n’existait personne qui ait accepté l’Islam en dehors du Prophète et de Khadija, et de moi qui était la troisième personne. Je voyais la lumière de la Révélation et sentais le parfum de la prophétie ". (Traité de l’Histoire de Tabari vol 2, p 208, commentaire du Nahjol Balaqe d’Ebn Abi Al-Hadid vol 13 p 197).

Khadija conserva cette foi jusqu’à la fin et fit de nombreux sacrifices dans la voie de l’Islam sans jamais abandonner le Prophète (Pslf), le chef de la communauté.


Khadija était très perspicace


Dix ans après la première Révélation, cette grande femme de l’Islam s’est éteinte à l’âge de 65 ans, après 25ans de services au Prophète (Pslf) et une vie remplie de sacrifices, laissant le Prophète (Pslf) seul face à ses ennemis. Cet évènement douloureux est arrivé seulement trois jours après le décès d’Abou Tãlib, le grand soutien du Prophète (Pslf), c’est pour cette raison que le Prophète (Pslf) appela cette année, "l’année du chagrin" lorsqu’il enterra Khadija en pleurant, dans un endroit nommé Hojun.

Une des plus grandes qualités de Khadija était sa profonde intelligence, elle prenait toujours les meilleures décisions. Un exemple de sa perspicacité est le choix quelle fit du Prophète (Pslf) comme époux au lieu de choisir parmi les nombreux prétendants riches et les commerçants de la Mecque.

Elle avait compris que le Prophète (Pslf) avait un avenir brillant devant lui et déclaré à son cousin:
« Je veux me marier avec toi à cause de nos liens familiaux, de ton honnêteté, de ta bonne réputation, de ta sincérité dans tes paroles et de ton bon caractère » Extrait de "Tradition prophétique" d’Ebn Hicham, vol 1 p 201, et "Histoire de Tabari" vol 1 p 521

Cette phrase montre que Khadija ressentait un profond respect pour le Prophète (Pslf). Cependant certaines femmes de la tribu des Koraïchites, la critiquèrent et déclarèrent que c’était une honte qu’une femme comme elle, qui était si réputée et si riche, épouse un orphelin de la famille d’Abou Taleb, si pauvre et si démuni.

Khadija leur répondit en disant: " Mesdames, j’ai entendu que vous et vos maris, critiquez ma décision d’épouser Mohammad. Je veux vous poser une question. Existe-t-il un homme comme Mohammad à Cham, à la Mecque et dans la région qui ait d’aussi grandes qualités et un si bon caractère? C’est pour ces raisons que j’ai décidé de l’épouser et ce que j’ai vu chez lui me semble parfait " (Bihãr Al-Anwãr, vol 16 p 81 et vol 103, p 374)


Avec le temps, les victoires du Prophète (Pslf), le développement de l’Islam et les enfants de Khadija dont Fatima, la mère des onze Imams (P), ont prouvé la justesse de ce choix bien qu’elle n’en fut pas témoin elle-même.

Khadija avait des milliers de chameaux pour son commerce, sa maison était couverte d’un tissu de soie verte attachée par des cordes de soie, qui montrait sa richesse et était un signe aux nécessiteux qui s’adressaient à elle pour l’aider, de plus elle avait 400 serviteurs et servantes qui obéissaient à ses ordres.


Source: tebyan.net

860 Vues | 06-01-2014 | 13:22

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Khadija, la femme du Prophète (Pslf) dans ce monde et dans l’au-delàL’avis du Prophète sur Khadija
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique