courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Famille du Prophète » Les infaillibles » Imam Jaafar As-Sadeq » Martyre de l'Imam as-Sadeq

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Martyre de l’Imam as-Sadeq (Psl)
HTML clipboard

Vers la fin de sa vie, l'Imam as-Sadeq (Que la Paix de Dieu soit sur lui) fut soumis à de sévères restrictions de la part du calife Abbasside, al-Mansûr , qui ordonna de torturer et d'assassiner beaucoup de descendants du Prophète qui étaient chi’ites, du point qu'il surpassa en cruauté les Omeyyades.

Sur ses ordres, ils furent arrêtés par groupes, certains jetés dans des prisons profondes et sombres et torturés jusqu'à la mort; d'autres furent décapités, enterrés vivants ou placés dans les fondations ou entre les murs de constructions et emmurés vivants.

Hishâm, le calife omeyyade, avait ordonné que le sixième Imam fut arrêté et en présence de son père, le cinquième Imam, emmené a Damas. Plus tard, l'Imam as-Sadeq fut arrêté par Saffâh, Ie calife Abbasside, et emmené en Iraq.

Finalement al-Mansûr le fit arrêter de nouveau et emmener à Sâmarrah où il fut gardé à vue. al-Mansûr était rude et irrespectueux envers l'Imam et projeta plusieurs fois de le tuer. Finalement l'Imam fut autorisé à retourner à Médine où il passa le reste de sa vie dans la retraite, jusqu'à ce qu'il soit empoisonné à la suite des intrigues de al-Mansûr.

Al-Mansûr résista de longues années avant de faire assassiner l'Imam as-Sadeq car il lui fallut de longues années pour que son pouvoir soit stable. Puis, il prit la décision d'agir selon la tradition Omeyyade consistant à tuer l'Imam de l'époque !


Il ordonna que l’Imam (Que la Paix de Dieu soit sur lui) soit empoisonné et Jaafar as-Sadeq mourut le 25 Chawal de l'an 148 de l'Hégire en Martyre comme les autres Imams, il était âgé de 65 ans.

A l'annonce de la nouvelle du martyre de l'Imam, al-Mansûr écrivit au gouverneur de Médine, lui ordonnant de se rendre à la maison de l'Imam sous prétexte d'exprimer ses condoléances à la famille, et de demander à voir et à lire le testament de l'Imam.

Quiconque était choisi par l'Imam comme son héritier et successeur devait être décapité sur place. Le but de al-Mansûr était évidemment de mettre un terme à toute la question de l'imamat et des aspirations chi’ites.

Quand le gouverneur de Médine, conformément aux ordres reçus, lut le testament, il vit que l'Imam avait choisi quatre personnes plutôt qu'une seule pour administrer son testament : le calife lui-même, le gouverneur de Médine, Abdallah Aftah, le fils aîné de l'Imam et Moussa, le plus jeune fils. De cette manière le complot de al-Mansûr échoua.

1979 Vues | 15-01-2014 | 14:26

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique