courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Education & Société » Education » L‘Homme

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Le Squelette Composé D’Os


Il y a 206 os dans notre corps, vous croyez que c’est beaucoup, mais dans l’exemple qu’on va vous donner, vous comprendrez combien il est nécessaire d’avoir autant d’os. Regardons les doigts ; si chaque doigt n’avait qu’un seul os, vous seriez incapable de tenir le livre que vous avez entre vos mains et ceci pour la simple et bonne raison qu’un os raide ne peut pas se tordre et qu’il se casserait si vous forciez beaucoup. Et puisque vous seriez incapables de tordre vos doigts, vous seriez incapables de saisir ou de tenir des objets. Vous ne seriez pas capables non plus d’écrire ou de manger. Tous vos mouvements quotidiens vous sont permis par l’existence de 27 os liés constituant les doigts de chaque main.

Les 206 os de notre corps sont liés entre eux comme ceux de la main. Chaque os est situé à sa place selon un plan intelligent, grâce auquel vous pouvez vous pencher en avant, vous agenouiller, et tourner votre tête. Mais ne vous trompez pas, vous ne pouvez pas faire toutes ces choses seulement en utilisant vos os parce que vos os ne peuvent pas se tordre. Il y a des joints aux points de raccord de vos os. Grâce à ces joints ou articulations, vous pouvez facilement tordre votre bras, lever votre jambe et utiliser vos doigts.

Donnons un exemple pour vous aider à mieux comprendre l’importance de ces articulations :

Supposons que vous ayez fabriqué une marionnette en laine, que feriez-vous pour bouger ses bras ? Les bras de la marionnette ne bougeront que si vous placez une articulation là où le bras est lié à l’épaule. Et comment bougerez-vous ses jambes ? Vous devez utiliser une articulation encore, là où ses jambes se lient au tronc. C’est seulement à ce moment-là que vous pourrez bouger les bras et les jambes de la marionnette. De même, si vous séparez la laine utilisée dans les bras et les jambes en deux, et placez

des articulations ou des joints entre ces pièces, alors les bras et les jambes de la marionnette pourront aussi se tordre respectivement au niveau du coude et du genou. Il apparaît clairement de cet exemple qu’avoir beaucoup d’os et d’articulations placés soigneusement, nous permet de nous déplacer facilement.

Les propriétés inimitables des os

Il y a plusieurs types d’articulation entre vos os. Alors que certaines leur permettent de bouger en avant et en arrière, d’autres les aident à bouger sur les côtés. Examinons maintenant de plus près les articulations et les os.

Nos os ont assumé le devoir de porter et de protéger notre corps. Ils ont certainement été créés assez forts pour effectuer cette difficile mission.

Nos os sont légers parce qu’ils sont parsemés de trous tels des alvéoles de miel. Mais bien qu’ils soient très légers du fait de cette structure poreuse, ils sont aussi très rigides. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils soient fragiles ; au contraire, ils sont tellement solides que si vous prenez la même quantité d’os et de fer, la masse d’os sera plus forte que le fer. Les os des cuisses, par exemple, ont cette énorme capacité de pouvoir soulever une charge importante tout en restant droit. Quand vous sautez d’un côté à un autre, cet os est posé sous un poids 3 à 4 fois supérieur à celui de votre corps. Cependant, vous ne souffrez d’aucun dommage, grâce à la fermeté de vos os.

Qu’est-ce qui rend les os si forts ? En fait, la réponse est cachée dans leur création sans égale, qu’on a brièvement mentionnée plus haut. Les os sont faits de tissus poreux. C’est grâce à cette structure alvéolaire qu’ils sont à la fois très solides et assez légers pour une utilisation optimale. S’il en était autrement, c’est-à-dire si les parties intérieures des os étaient rigides et n’avaient aucun espace, les os auraient été trop lourds. De plus, s’ils n’étaient pas du tout élastiques, vous pourriez casser vos os suite à un petit choc, comme lorsque vous frappez légèrement votre bras contre le bord d’un placard. Cependant, Dieu le Miséricordieux a créé nos os de manière à fournir une aisance physique et une protection.

Quelle est la structure des os ? Une question qui a beaucoup intéressé les scientifiques qui ont essayé d’imiter les tissus des os durant des années. Ce tissu, rigide et souple en même temps, capable de s’entretenir, peut s’accroître de lui-même. La raison pour laquelle la longueur actuelle de votre corps n’est pas la même que lorsque vous aviez 4 ou 5 ans, et ce pourquoi elle sera encore différente lorsque vous aurez 19 ou 20 ans, est la croissance de vos os. Étonnamment, cette croissance est très bien proportionnée. Vos bras grandissent en toute harmonie en même temps que vos jambes, vos doigts et vos orteils, ce développement s’arrêtant à un moment précis. De plus, ceci ne se passe pas uniquement dans votre corps, mais chez chaque personne au corps sain. Tout le monde a des os possédant de telles caractéristiques.

Les scientifiques mènent des études afin de produire une substance similaire à celle des os. Cependant, personne n’a été capable de développer une substance avec des caractéristiques aussi avancées.

C’est grâce à la compassion de Dieu que nos os nous permettent de vivre avec autant de commodité et de faire une multitude de mouvements sans difficulté et sans aucune peine.

Les Os S'entretiennent

Nous avons expliqué qu’il y a des articulations là où les os sont liés les uns aux autres. Par exemple, nous pouvons courber et allonger nos bras et jambes grâce aux articulations situées dans nos coudes et genoux. Bien qu’elles bougent durant toute notre vie, ces articulations n’ont jamais besoin d’être lubrifiées, alors même que les machines doivent avoir une maintenance régulière. Par exemple, vous devez graisser les pédales ou la chaîne de votre vélo de temps en temps parce que la quantité d’huile se réduit au fur et à mesure de son utilisation ; en conséquence, le mouvement est restreint. De même, les articulations entre vos os sont utilisées tout le temps, mais vous n’avez pas à les graisser ; pourquoi ?

La réponse à cette question a suscité de nombreuses investigations par les scientifiques qui ont finalement découvert le fait suivant : dans une articulation, il y a un tissu dur caoutchouteux, appelé cartilage, qui protège les terminaisons des os aux points de contact. Il y a une fine membrane doublant l’entière cavité de l’articulation qui sécrète un liquide spécial. Lorsque l’os exerce une pression sur cette articulation, ce liquide est contraint de sortir de la membrane et l’articulation est " graissée ".

Tous ces faits nous révèlent que le corps humain est le résultat d’une parfaite conception et d’une création supérieure. C’est grâce à cette savante et ingénieuse élaboration que l’on peut faire différents mouvements aussi facilement que rapidement. Ces os et leurs caractéristiques ont été créés par Dieu qui invite les gens à réfléchir sur leur propre création :

… regarde les ossements, comme Nous les ressuscitons et les revêtons de chair… (Sourate Al-Baqara : 259)

Comment un os cassé guérit-il ?

Nous avons mentionné que les os sont très rigides et solides. Ils peuvent, cependant, être cassés s’ils sont exposés à de sévères coups. Que se passe-t-il alors ? L’os se répare lui-même. Les médecins fixent l’os cassé et mettent du plâtre pour que l’os se soude correctement. Le médecin n’a rien à faire puisque l’os a son propre mécanisme de réparation. Aussi miraculeux que cela puisse paraître, c’est l’os lui-même qui se guérit en devenant même plus solide qu’auparavant. Ce miracle agit comme suit :

Le sang, qui entoure l’os cassé, se coagule et forme un " hématome " qui est une grande masse de sang coagulé. Ce caillot est une couche similaire à la croûte qui se produit sur la peau suite à une déchirure. Les minéraux sécrétés par les cellules réparatrices des os transforment ce caillot en un os solide. Une fois cette phase terminée, les cellules dissolvantes des os entrent en jeu. Travaillant comme un sculpteur professionnel, ces cellules réduisent le nouvel os avec de l’acide chlorhydrique, substance extrêmement forte, et donnent une forme particulière à l’os. Ce processus continue jusqu’à ce que l’os regagne sa forme originale. Même un an plus tard, ces cellules dissolvantes des os continuent de réduire l’os comme des sculpteurs assidus pour lui donner forme.

Comme vous l’avez réalisé, toutes ces tâches exécutées par les cellules osseuses, et qui sont trop petites pour être vues à l’œil nu, sont des signes d’une intelligence supérieure. Bien que les cellules n’aient pas de yeux pour voir, elles sont pourtant capables de construire des os. De surcroît, elles ont la faculté de s’arrêter de construire lorsque l’espace entre les deux pièces cassées est comblé. Ensuite, les cellules dissolvantes des os remarquent que l’os récemment construit a besoin d’être façonné et le réduisent. Pour ce faire, elles utilisent un acide fort en plus ou moins grande quantité afin de casser l’os et de lui donner la forme la plus appropriée et ce, autant de fois que nécessaire.

Comme vous pouvez le constater, toutes les cellules osseuses savent très bien quoi faire, où et comment. Le système construit pour soigner nos os fonctionne parfaitement et permet à notre charpente osseuse de se réparer tout seul. Les scientifiques ont, pendant des années, admiré cette étonnante aptitude des os.

Comment ces cellules ont-elles acquis une telle faculté qui fonctionne sans même l’attention de la personne concernée ? Comment les cellules savent-elles ce dont elles ont besoin pour réparer un os cassé, et quelles actions exécuter pour le guérir ? Pendant que quelques cellules ont acquis l’aptitude de construire les os, d’autres ont assumé le devoir de leur donner une forme. Qui leur a assigné leurs tâches ? Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de désordre et comment chacune exécute-t-elle sa tâche au moment exact requis ? Les cellules osseuses ont-elles appris ces choses par elles-mêmes ?

Il est sûr que ces tâches extraordinaires ne peuvent pas être effectuées par le propre gré de quelques cellules. Elles n’ont pas pu, non plus, les apprendre par hasard. Travaillant sous l’inspiration de Dieu le Sage, qui les a créées, nos cellules osseuses peuvent donner des formes aux os tel un sculpteur averti.

Vous êtes-vous déjà demandé comment les cellules du corps forment les os ?

Les formes de la plupart des 206 os de notre corps sont différentes les unes des autres. Cette différence commence dès leur apparition, c’est-à-dire lorsque vous êtes dans l’utérus de votre mère. Les cellules, qui ont graduellement augmenté, ont pris des formes différentes comme si chacune avait été informée à quelle partie du corps elle était destinée.

Quelques cellules bifurquent pour former vos os, d’autres pour former votre foie, d’autres pour former vos reins et d’autres vos yeux. Mais les cellules qui formeront le foie, les os ou les yeux ne s’unissent pas tout à fait ensemble. Elles ont besoin de bifurquer encore plus. Par exemple, les cellules osseuses doivent être conscientes de la localisation de l’os qu’elles formeront à l’intérieur du corps. Ensuite, elles devront aller à la place exacte, et prendre leur forme précise.

Les cellules osseuses dans vos pieds agissent comme un architecte professionnel en formant des os de pieds parfaitement courbés avec les découpes et les projections pour les orteils. Comme si elles connaissaient la taille de votre cerveau, les cellules osseuses, en formant votre crâne, construisent un squelette osseux régulier qui recouvre parfaitement le cerveau. Il n’est ni trop petit ni trop grand ; il ne presse pas non plus le cerveau ni le rend trop rigide pour pouvoir tenir votre tête haute.

Quelle est la source de conscience des cellules qui donnent une parfaite forme aux os, en sachant quelle forme ils doivent prendre et quel tissu ils doivent constituer ?

Notre Seigneur leur inspire ce plan délicat. La connaissance suprême de Dieu est citée dans le verset suivant:

"À Lui, tous ceux qui sont dans les cieux et la terre: tous Lui sont obéissants. Et c’est Lui qui commence la création ; puis la répète ; et cela Lui est très facile. De Lui le plus sublime exemple dans les cieux et la terre. C’est Lui le Puissant, le Sage". (Sourate Les Romains : 26-27)


Source: quran.al-shia.org

784 Vues | 26-03-2014 | 15:53

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Aidez-le à Jouer Tout SeulLa Foi et la Simplicité de Vie de Sayeda Zahraa (P)La Bataille de KhaybarL’Air Conditionné Qui Circule Sans Interruption Dans Notre CorpsLes Moteurs Microscopiques Du Corps : Les Muscles
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique