courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Education & Société » Education » L‘Homme

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’Air Conditionné Qui Circule Sans Interruption Dans Notre Corps


La respiration est une des actions que vous effectuez inconsciemment durant la journée. Plusieurs processus se produisent durant ces actions, auxquelles participent le nez, la trachée et les poumons. En réalité, la respiration consiste à alimenter les cellules de votre corps avec l’oxygène. Les cellules ne survivent que si elles sont alimentées en oxygène. C’est pour cela que vous ne pouvez arrêter votre respiration que pour un court moment. Si cette durée est plus longue, vos cellules meurent ainsi que votre corps.

L’air que vous respirez est d’abord nettoyé dans votre nez. Celui-ci transporte l’air conditionné et les poils agissent comme un filtre. Ceux-ci traitent l’air pollué ou frais pour le rendre agréable à vos poumons. C’est grâce à ces poils que l’air que nous respirons est filtré, nettoyé, humidifié et purifié des bactéries. En effet, ils protègent nos corps contre environ 20 milliards de particules de corps étrangers chaque jour.

20 milliards représentent à peu près trois fois la population mondiale. C’est vraiment un processus consciencieux qui s’opère dans le nez. 20 milliards de particules de corps étrangers ne peuvent pas être identifiées comme nuisibles et empêchées de passer à travers le nez par hasard. Ceci révèle clairement la grandeur de la création de Dieu. Quelques personnes, cependant, estiment que ceci arrive par hasard, bien qu’elles soient conscientes de la vérité. De telles personnes, croyant en la théorie de l’évolution, maintiennent que tous les êtres vivants, incluant tout ce dont on a parlé dans ce livre, ont existé spontanément comme un résultat d’événements arrivés autrefois dans le passé. Savez-vous pourquoi elles font cela ? Elles revendiquent ceci pour nier l’existence de Dieu. Et pour appuyer cette thèse absurde, elles pensent qu’il n’y a qu’une seule façon, c’est de croire que tout s’est produit par hasard. Cependant, il faut saisir le non-sens de tels propos. Prenons maintenant l’exemple du système nasal pour réfuter ces allégations.

Le système d’air conditionné dans le nez est une autre caractéristique parfaite du corps humain. Un tel système de fonctionnement perfectionné n’est certainement pas venu à l’existence comme un résultat de coïncidences. En faisant une comparaison, cela nous aiderait à mieux comprendre que c’est impossible. Regardez un climatiseur télécommandé qui contrôle la température, pour vous protéger de la chaleur en été, et vous réchauffer en hiver. Est-ce qu’un tel système a pu exister par hasard ? Que se passerait-il si toutes ses parties étaient dispersées et éparpillées ? Se réuniront-elles à temps et se transformeront-elles en climatiseur complet par elles-mêmes ?

Certainement pas. Pour que n’importe quelle machine existe, une personne intelligente doit avoir travaillé dessus. C’est indiscutable. Même dans un jeu de puzzle, il faut rassembler les pièces correctement pour obtenir une image. Votre nez, qui fonctionne comme un climatiseur, se constitue également de plusieurs composants et possède un système plus perfectionné que n’importe quel autre climatiseur dans le monde. Tout comme un climatiseur ne peut exister par hasard, votre nez, bien plus développé, ne le peut non plus. Ceci nous révèle que cet organe, connu comme étant " le meilleur système d’air conditionné dans le monde ", est créé par notre Seigneur. Dieu insiste sur Ses attributs de Créateur dans le verset suivant :

"C’est Dieu, le Créateur, le Producteur, le Formateur. À Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre chante pureté de Lui. Et c’est Lui le Puissant, le Sage" (Sourate L'Exode : 24)

Des poils dans la trachée qui naviguent irréprochablement

L’air qui est purifié dans le nez passe à travers l’appareil respiratoire. La prochaine surface après le nez pour l’air inhalé est la trachée. Dans cet air, il y a encore des corps étrangers – comme la poussière – nocifs pour la santé. C’est pourquoi, il lui est nécessaire de passer par un autre contrôle de sécurité avant d’atteindre les poumons. Cette sécurité est assurée par la couche glissante qui borde la surface de l’appareil respiratoire. Cette membrane est la couche muqueuse.

La muqueuse qui forme cette couche attire les petites particules comme la poussière entrant en contact avec l’air, et les empêchent d’entrer dans les poumons. Or, les corps étrangers accumulés doivent être éliminés du corps. À ce moment-là, un autre mécanisme de sécurité entre en jeu. Celui-ci consiste en de minuscules structures de poils appelées cils vibratiles, qui se trouvent sous la couche muqueuse. Ces poils minuscules battent à un rythme spécifique vers le haut de la bouche. Ceci peut être comparé aux épis de blé ondulés par le vent qui les fait fléchir tous dans la même direction. Grâce à ce mouvement, la muqueuse, qui retient les corps étrangers, est portée Une fois ce corps étranger tiré vers la gorge, vous sentez naturellement le besoin de l’avaler ; ainsi, tout corps étranger qui pourrait faire du mal à votre santé est envoyé à l’estomac où il est désintégré par le suc gastrique.

Les cils vibratiles placés dans la trachée n’ont pas de yeux pour voir, ni de cerveau pour réfléchir. Tout de même, ils peuvent déterminer la position du pharynx, qui est très loin d’eux par rapport à leur taille. D’un autre côté, étant conscients du possible danger d’un corps étranger, ils ne les laissent pas entrer dans notre corps. Malgré des années de recherches scientifiques, le mécanisme de ces poils n’a pas été entièrement découvert. Mais rappelez-vous que ces poils, dont le système n’a pas encore été trouvé par l’être humain, ont servi parfaitement comme tous les autres composants du corps, depuis que le premier homme a été créé sur la surface de la terre.

L’air respiré est maintenant dans les poumons…

L’air qui arrive aux poumons est prêt à l’utilisation puisqu’il a été nettoyé, et que son humidification a été effectuée dans la trachée. Par voie de circulation sanguine dans les poumons, il nourrit toutes les cellules du corps. Au même moment, il reçoit le gaz carbonique de ces cellules, comme déchet. Lorsque nous expulsons l’air, nous faisons sortir le gaz carbonique collecté par les cellules.

Vous pouvez considérer la respiration comme un simple processus, mais un échange important d’oxygène et de gaz carbonique se produit à l’intérieur de votre corps. Tout ce processus nous vient de Dieu ; Il les a tous créés et les a mis à notre service. Imaginez de nouveau que la respiration soit placée sous notre contrôle conscient. Nous serions incapables d’exécuter ce processus de manière irréprochable. Nous serions constamment fatigués et abandonnerions très vite cette lourde tâche. Notre Seigneur sait que nous ne pouvons pas, seuls, assumer cette lourde besogne. Alors, Il a créé le système respiratoire qui fonctionne aussi parfaitement que tous les autres systèmes, comme nous l’avons expliqué tout au long de ce livre. C’est un des dons que Dieu nous a offerts dans ce monde ; comme cité dans le verset :

"Et de tout ce que vous Lui demandiez Il a donné. Et si vous comptez les bienfaits de Dieu, vous ne saurez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat" .(Sourate Abraham : 34)



Conclusion

Nous avons donné quelques exemples dans cet ouvrage et expliqué que plusieurs processus se produisaient dans notre corps sans que nous y prêtions attention. Chaque organe et chaque cellule fonctionnent à une vitesse incroyable et de façon simultanée. Tous exécutent les tâches qui leur sont destinées harmonieusement. Le sang continue à envoyer aux cellules les aliments dont elles ont besoin pour vivre. L’estomac et les intestins broient cette nourriture, et les rendent prêtes à utilisation par les cellules. Les cellules nerveuses envoient des stimulants à toutes les parties du corps ; le cerveau les évalue ; en conséquence, nous voyons, entendons, goûtons et percevons tous les autres sens.

Lorsqu’une de ces tâches est retardée ou mal effectuée, l’ordre régulier des fonctions du corps se détériore. Dès lors, nos membres ne fonctionneront plus correctement. En effet, si les cellules de l’estomac se détériorent, nous ne pourrons digérer aucun aliment ; si les cellules de la langue s’altèrent, nous ne pourrons goûter, ni le gâteau au chocolat, ni l’orange, ni les bananes, ni les cookies. Cependant, rien de cela n’arrive, sauf dans le cas de certaines maladies. Chaque composant de votre corps exécute ses fonctions régulières continuellement durant votre vie quotidienne. Cette perfection, que vous avez le bonheur de posséder à chaque instant, a sûrement une cause. Rien ne peut prendre naissance par lui-même et avoir un tel mécanisme complet et irréprochable.

Votre téléviseur, votre réfrigérateur, votre ordinateur, vos stylos, bref, chaque chose a un dessinateur et un concepteur. Une voiture ou un avion ne peuvent naître d’eux-mêmes. Leur création est permise par des ingénieurs et des techniciens qui les dessinent et les produisent. Ceci étant, il est simplement impossible pour un système aussi parfait que le corps humain d’exister par pur hasard.

Vous vous demandez sûrement comment se fait-il que certaines personnes pensent que, si leurs corps fonctionnent aussi parfaitement, c’est le résultat de simples coïncidences. C’est vraiment la thèse la plus insensée qui soit ! L’ordre excellent dans le corps humain n’a pas pu apparaître par hasard. Cet ordre excellent prouve qu’il a été dessiné par un être d’une sagesse et d’une intelligence suprême. C’est la création d’un Créateur suprême, notre Seigneur.

Dieu nous informe dans le Coran qu’Il est le Tout Compatissant envers Ses serviteurs. Ce que nous devons faire c’est être soumis à Lui ; obéir complètement à Ses ordres et Le remercier pour tous les bienfaits dont Il nous a comblés. Dans ce verset, Dieu s’adresse à nous comme suit :

"Voilà votre Seigneur ; il n’y a de dieu que Lui, créateur de tout. Adorez-Le donc. C’est Lui qui a charge de tout". (Sourate Les Bestiaux : 102)

"Ils dirent : " Gloire à Toi, nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris. Certes c'est Toi l'Omniscient, le Sage"." (Sourate La Vache : 32)


Source: quran.al-shia.org

976 Vues | 26-03-2014 | 15:59

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Aidez-le à Jouer Tout SeulLa Foi et la Simplicité de Vie de Sayeda Zahraa (P)La Bataille de KhaybarLes Moteurs Microscopiques Du Corps : Les MusclesLe Squelette Composé D’Os
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique