courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Femmes Immortelles » Sayeda Oum Kolthoum

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
La Biographie De Hazrat Oum Kolthoum (P)


Selon des narrations, voici le sermon que Sayeda Oum Kolthoum fille du Prince des croyants a prononcé dans le palais d'Ibn Ziyad à Koufa : « Ô peuple de Koufa, que le mal vous atteigne ! Pourquoi avez-vous laissé al-Hussein seul sans aucune assistance ? Pourquoi l’avez-vous assassiné et pourquoi avez-vous pillé ses biens comme si c’étaient votre héritage à vous ? En prenant ses femmes comme prisonnières, vous les avez blessées et vous leur avez fait du mal ! Malheur à vous et que la perdition vous atteigne [1] ! Savez-vous ce que vous avez fait à vos propres êtres [2], savez-vous quel fardeau vous avez mis sur vos dos ? Savez-vous le sang de qui vous avez fait couler [3] ? Savez-vous quelles grandes dames vous avez chagriné ? Savez-vous les filles de qui vous avez pillé ? Et savez-vous les propriétés de qui vous avez pillé ? Vous avez tué le meilleur des hommes après le Messager d'Allah Mouhammad (que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) et n’avez montré aucune affection ni aucun amour. Mais nous serons patients car bientôt l’armée d’Allah sera triomphante [4] et l’armée de Satan sera perdante. »

Beaucoup d’ouvrages traitent de la vie de Sayeda Zeinab (que la Paix de Dieu soit sur elle) mais peu parlent de Sayeda Oum Kolthoum.

Cela affectait un grand nombre de nos Savants Religieux tel que Sayed Khomeiny. Aussi, il se mit à faire des recherches sur la vie de Hazrat Oum Kolthoum.

Voici les points dont nous allons traiter :

1. Quel est le but d’étudier la biographie de Hazrat Oum Kolthoum ?

2. Quand Hazrat Oum Kolthoum est-elle née et comment cette naissance devrait être incluse dans nos mosquées ? Comment fut-elle élevée par son père ? Qu’en est-il de la controverse concernant son mariage avec le second calife ?

3. Quelle était sa relation avec son père et que dit-elle à propos des derniers moments de la vie de son père ? Quelle était sa relation avec son frère ?

1. Quel est le but d’étudier la biographie de Hazrat Oum Kolthoum ?
Certaines personnes pourraient se demander quel est l’intérêt d’étudier la biographie de Sayeda Oum Kolthoum dans la mesure où elle a vécu il y a plus de 1300 ans. Elles disent : « Nous devrions s’informer sur des personnalités plus contemporaines pour que nous puissions prendre des exemples de leurs vies. ».

 Quand nous étudions la biographie de Sayeda Oum Kolthoum, le but est d’essayer de comprendre quels actes de sa vie pourraient nous servir d’exemples dans nos vies. De plus, les femmes de notre communauté se plaignent souvent de ne pas avoir assez de modèles alors que nos frères ont de nombreux modèles. Les hommes ont 124 000 Prophètes, les 12 Imams (que la Paix de Dieu soit sur eux) qu’ils pourraient prendre comme modèles. Vous vous souvenez que notre Saint Prophète (que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) a dit que les femmes du Paradis sont au nombre de 4.

 Pourquoi les cite-t-il ? Le Messager d'Allah insiste et nous explique qui elles sont. Sayeda Assia (que la Paix de Dieu soit sur elle) nous montre que ce n’est pas parce que votre mari n’est pas religieux que cela vous serve d’excuse. Sayeda Assia (que la Paix de Dieu soit sur elle) se disait que malgré le fait que son mari était infidèle, elle devait faire sa vie car elle devrait répondre de ses actes devant Allah (Swt).

Sayeda Maryam (que la Paix de Dieu soit sur elle) nous enseigne comment rester fortes alors que les gens abusent de nous. Vous vous souvenez comment elle dut faire face aux critiques et fausses accusations [5] des gens.

Sayeda Khadija (que la Paix de Dieu soit sur elle) nous montre qu’une femme peut travailler tout en s’assurant que sa religion est protégée. Vous vous souvenez que Sayeda Khadija (que la Paix de Dieu soit sur elle) était la plus grande commerçante de l’Arabie. Aujourd’hui, une femme peut également travailler à condition qu’elle ne compromette pas sa religion et sa foi.

Sayeda Fâtimah (que la Paix de Dieu soit sur elle) nous enseigne qu’une femme doit dénoncer l’oppression au même titre qu’un homme. Vous vous rappelez que lorsque Fadak a été pris par le calife et quand les événements de Saqifa eurent lieu, elle dénonça le système pour défendre le Message d’Allah (Swt).

 


2. Quand Hazrat Oum Kolthoum est-elle née et comment cette naissance devrait être incluse dans nos mosquées ? Comment fut-elle élevée par son père ? Qu’en est-il de la controverse concernant son mariage avec le second calife ?

Nous savons que Sayeda Oum Kolthoum est l’un des 5 enfants de l'Imam Ali ((que la Paix de Dieu soit sur lui) et de Sayeda Fâtimah (que la Paix de Dieu soit sur elle) [6]. Elle est née le 16 Ramadan en l’an 9 [A.H] Ce qui veut dire que le lendemain de la naissance de l'Imam al-Hassan (que la Paix de Dieu soit sur lui) nous devrions célébrer la naissance de Sayeda Oum Kolthoum. Sa maman est décédée en l’an 11 [A.H] ce qui signifie qu’elle avait 1 an et demi quand elle devint orpheline.

Est-elle la seule fille d’Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) connue comme Oum Kolthoum ? Non ! Car l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) avait une autre fille dont le nom était Oum Kolthoum [7]. C’est pour cela que dans les livres d’histoire, on mentionne Oum Kolthoum al-Koubra [8] , la fille de Sayeda Fâtimah (que la Paix de Dieu soit sur elle) et Oum Kolthoum as-Soughra, la fille d'Oumme Saïd-e-Thaqafiya.

De la même façon, il y a Zeinab al-Koubra et Zeinab as-Soughra [9]. Cette dernière est la fille d'Oumme Shouaib al Maghzoumia, une autre épouse du Prince des croyants. Ainsi, vous voyez que l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) avait nommé deux de ses filles Oum Kolthoum et deux de ses filles Zeinab. Les gens demandent souvent : « Est-ce que Sayeda Zeinab et Sayeda Oum Kolthoum s’équivalent ? Non ! Sayeda Zeinab a récité un sermon et Sayeda Oum Kolthoum en a récité un autre.

Nous voyons que Sayeda Oum Kolthoum a eu un début très difficile : elle était très jeune quand sa mère décéda. A ce moment-là, son frère aîné al-Hassan ((que la Paix de Dieu soit sur lui) avait 7-8 ans. Nous pouvons dire que Sayeda Oum Kolthoum était le "bébé" parmi ces 4 orphelins. Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) était la colonne vertébrale de cette famille. Il agissait comme un père et comme une mère dans ce foyer. Et c’est comme cela que ses enfants s’attachèrent beaucoup à lui. Pour Sayeda Oum Kolthoum, son père était tout parce qu’elle n’a pratiquement pas connu sa maman.

Qui Sayeda Oum Kolthoum a-t-elle épousé ? Il y a ici une confusion entre notre école et les autres écoles islamiques. Une rumeur circule disant que Sayeda Oum Kolthoum a épousé Oumar al-Khattab. Il y avait plusieurs Oum Kolthoum à ce moment-là. Par exemple Ousman bin Affan avait épousé une femme appelée Oum Kolthoum. Hala, la sœur de Sayeda Khadija (que la Paix de Dieu soit sur elle) avait des filles[10] dont une s’appelait Oum Kolthoum et se maria à Ousman. Il y avait une dame dont le nom était Oum Kolthoum fille du Jawal. Il y avait de nombreuses Oum Kolthoum qui habitaient en Arabie à l’époque. La question qui se pose est : « La Oum Kolthoum qui a épousé Oumar al-Khattab était-elle la fille du Prince des croyants ou s’agissait-il d’une autre Oum Kolthoum ? »

Quand nous étudions les récits relatant ce mariage, il est mentionné que le mariage eut lieu en l’an 17 [A.H] Or, à ce moment-là, Sayeda Oum Kolthoum avait 8 ans. Oumar al-Khattab avait alors une cinquantaine d’années. Ça ne parait pas logique ! Quand on étudie les hadiths, on se rend compte que cette histoire est fausse. Les 6 livres Sahih (dont Sahih-al-Boukhari, Sahih Mouslim) de nos frères des autres écoles islamiques ne mentionnent pas le mariage du second calife avec Sayeda Oum Kolthoum. Quels sont les livres qui mentionnent ce mariage : Tareekh Baghdad, Assad al Ghaybah, Al Issaba [11].

En réalité, Oumar a épousé Oum Kolthoum fille du Jawal. Selon les narrations, Oum Kolthoum, l’épouse du second calife, décéda en 50 [A.H] Or, l’événement de Karbala a eu lieu en l’an 61 [A.H] Cela prouve que l’épouse d'Oumar n’est pas Sayeda Oum Kolthoum, la fille de l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui)

 


3. Quelle était sa relation avec son père et que dit-elle à propos des derniers moments de la vie de son père ? Quelle était sa relation avec son frère ?
Sayeda Oum Kolthoum était très proche de l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) . La nuit du 19 Ramadan 40 [A.H], l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) était chez sa fille Oum Kolthoum. Selon une narration, il était chez Sayeda Zeinab (que la Paix de Dieu soit sur elle) et selon un autre narration, il était chez Sayeda Oum Kolthoum. Pourquoi ? Parce que durant le mois de Ramadan, l'Imam Ali ((que la Paix de Dieu soit sur lui) avait l’habitude de se rendre à tour de rôle chez chacun de ses enfants.

C’est Sayeda Oum Kolthoum qui décrit l’état de l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) dans la nuit du 19 Ramadan. Elle raconte qu’elle a vu que son père était très perturbé cette nuit-là. Elle lui demanda la raison de son état et il dit qu’il savait qu’il devait retourner à son Seigneur. Quand elle le vit comme cela, elle alla voir le pilier de sa vie, l'Imam al-Hassan (que la Paix de Dieu soit sur lui) . Il vint tout de suite chez Sayeda Oum Kolthoum et demanda à l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) ce qui se passait. Il répondit : « J’ai vu l'Ange Gabriel (que la Paix de Dieu soit sur lui) frotter une pierre et de la poussière est tombée sur le peuple de la Mecque, de Médine et de Koufa. Aussi, j’ai compris qu’il y avait sûrement une annonce à faire. En effet, l'Ange Gabriel (que la Paix de Dieu soit sur lui) dit : « Le pilier de la guidance a été coupé cette nuit. »

Ensuite, Sayeda Oum Kolthoum a été la colonne vertébrale de l'Imam al-Hassan (que la Paix de Dieu soit sur lui) quand il dut affronter l’oppression. Elle vit son frère l'Imam al-Hassan (que la Paix de Dieu soit sur lui) recevoir 70 flèches sur son cercueil.

Puis, elle était présente à Karbala et a soutenu son frère l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui). En effet, Sayeda Zeinab (que la Paix de Dieu soit sur elle) et Sayeda Oum Kolthoum étaient telles des roches auprès de l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) en ce 10 Moharram.

Le sermon qui se trouve au début de cet article est celui qu’elle avait récité à Koufa. Quand les gens l’entendirent, ils disaient : « Est-ce que l'Imam Ali (que la Paix de Dieu soit sur lui) est revenu ? Est-ce lui qui parle ? » Ceci en raison de la qualité et de la puissance de ses paroles et du fait que ses mots sont phénoménales.

Elle commence son sermon par cette phrase : « Ô peuple de Koufa, que le mal vous atteigne ! » Est-ce que cela veut dire que les Chiites de Koufa ont tué l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) ? Non, c’est un mythe.

Chiite signifie partisan ou celui qui suit. A Koufa, il y avait deux types de partisans : une partie des habitants de Koufa ont soutenu l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) car il combattait les Omeyyades. Ils prirent notre 3ème Imam (que la Paix de Dieu soit sur lui) comme leur leader. Si quelqu’un d’autre se trouvait face aux Omeyyades, ils l’auraient également soutenu. Ce sont des personnes que l’on pouvait acheter car pour eux, al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) n’était pas un Infaillible mais un homme normal.

Ils le soutenaient car il combattait contre les Omeyyades. Ces gens-là ont été achetés. Les vrais Chiites de Koufa étaient soit tués soit emprisonnés soit partis rejoindre l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) à Karbala. Par exemple, parmi les Chiites de Koufa qui furent tués et qui étaient fidèles à l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui), pour qui al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) était le 3ème Imam désigné par Allah (Swt), se trouvaient Abbas al-Jadali et Hani fils d'Orwa. Ils étaient de vrais Chiites de Koufa. Ils furent tués. Un grand nombre de Chiites furent emprisonnés par Ibne Ziyad, parmi lesquels se trouvait Mokhtar al-Thaqafi.

Enfin, il y avait un troisième groupe qui a rejoint l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) à Karbala : Mouslim fils d'Awssaja et Habib fils de Mazahir. A qui Sayeda Oum Kolthoum s’adresse-t-elle quand elle dit : « Ô peuple de Koufa, que le mal vous atteigne ! » Elle ne s’adresse pas à nous. Elle s’adresse à ces Chiites qui ont suivi l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) puis l’ont laissé tomber quand on leur a donné de l’argent.

 Elle veut dire : « Pourquoi avez-vous abandonné al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) sans aucune assistance ? » Car la plupart de ceux qui ont tué l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) à Karbala étaient originaires de Koufa. Par exemple, Shimr Fils de Dhil-Jawshan, Harmala fils de Kahil [12] étaient de Koufa.

 Sayeda Oum Kolthoum dit : « Pourquoi avez-vous pillé ses biens comme s’ils faisaient partie de votre héritage ? » Parce que dans la nuit du 11 Moharram, ils ont pillé les tentes des Ahlul-Bayt (que la Paix de Dieu soit sur eux)  Elle continue : « En capturant leurs femmes, vous les avez blessées et leur avez fait du mal. » Normalement, quand on installe des personnes sur des chevaux, on place des selles dessus. Mais les femmes des Ahlul-Bayt (que la Paix de Dieu soit sur eux)  ont été mises sur des chevaux sans selle. Même les hommes ne réussissent pas à s’asseoir sur des chevaux sans selle. Quand les gens écoutèrent le sermon de Sayeda Oum Kolthoum ils avaient des larmes aux yeux.

Quand la caravane de l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui) arriva à Sham, Sayeda Oum Kolthoum demanda à Shimr que les Ahlul-Bayt (que la Paix de Dieu soit sur eux)  puissent entrer par diverses portes, pas tous de la même porte. Il demanda la raison de sa demande. Elle répondit que c’était pour éviter que les gens les regardent attentivement. Il dit alors : « Vous entrerez tous par la même porte pour que tout le monde vous regarde bien. » Et c’est pour cela que Sayeda Oum Kolthoum n’a pas survécu longtemps après Karbala. Elle retourna à Médine en Rabih-I et 4 mois plus tard, le 16 Rajab, elle décéda à Médine. Certains pensent que sa tombe se trouve à Damas ; d’autres pensent que sa tombe est au Caire mais dans la réalité, elle est décédée à Médine.

Source : www.shia.org / Majaliss de Sayed Ammar Nakshawani, Ashr-e-Zeinabia 2010 / Traduction réalisée par l’équipe de http://shia974.fr
--------------------------------------------------------------------------------
[1] Que vous soyez damnés !
[2] Âmes
[3] Versé
[4] Victorieuse
[5] Tohmat
[6] L'Imam al-Hassan
(que la Paix de Dieu soit sur lui), l'Imam al-Hussein (que la Paix de Dieu soit sur lui), Sayeda Zeinab (que la Paix de Dieu soit sur elle), Sayeda Oum Kolthoum et le bébé Mohssin.
[7] D’une autre femme.
[8] La grande Oum Kolthoum
[9] La petite Oum Kolthoum
[10] C’est pour cela que des personnes des autres écoles islamiques disent que notre Saint Prophète
(que la Paix de Dieu soit sur lui et sur sa famille) avait d’autres filles mis à part Fâtimah (que la Paix de Dieu soit sur elle). En réalité, c’étaient les filles de la sœur de Sayeda Khadija (que la Paix de Dieu soit sur elle).
[11] Cf http://www.answering-ansar.org/answers/umme_kulthum/en/chap2.php
[12] Qui a tué Janabé Ali al-Asghar

2360 Vues | 22-04-2014 | 11:54

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique