courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Education & Société » Education » Education Des Enfants

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Education Des Enfants Au Regard Du Noble Prophète


Prevenir Vaut Mieux Que Guérir

La psychologie montre que la prévention à une place particulière dans l’éducation car il permet de d’éviter des déréglages est des comportement déplacé. De nos jours, les parents sont indignés face aux comportements de leurs progénitures et espèrent qu’un jour quelqu’un viennent enseigner les droits de parent à ses enfants. Or, la négligence et le manque de sérieux des parents dans l’éducation sont à la base de tels problèmes. Le messager de l’islam affirme: «Que Dieu soit miséricordieux envers celui qui aide son fils à avoir de bons comportements »1. On a demandé au prophète comment, il a répondu:

1- Qu’ils apprécient ce que l’enfant a fait dans la mesure de ses forces.
2- Qu’ils ne veulent pas de lui quelque chose dont il n’a pas la capacité.
3- Qu’ils évitent de le conduire au pêché.
4- Qu’ils ne lui mentent pas et évitent de jouer les malins vis-à-vis de lui ou en face de lui.

En réalité comment aimerions-nous que nos enfants se comportent envers nous? Imaginons un instant si nous n’arrivons pas à éduquer nos enfants, comment voudrions-nous que les autres nous aident à atteindre cet objectif. Il nous faut alors établir nous-même le programme d’éducation en fonction des attentes que nous avons d’eux afin de pouvoir déterminé nos responsabilités.

Cure Psychologique Par Reveil De Personnalité

L’impression d’une faiblesse de personnalité ne concerne pas seulement les adultes. Ce facteur agit aussi directement sur les enfants, leur caractère et leur attitude. Certains pensent que la personnalité des enfants est proportionnelle à la dimension de leur corps. Or tel n’est pas le cas. Si nous pouvons savoir à quel point le manque d’attention que nous portons à la personnalité des enfants est source de dérapage dans leur éducation. Même les plus grands ne sont pas trop affectés que les enfants. Car La faiblesse de personnalité chez les enfants est à la base de certains comportements déplacés une fois devenus grand. C’est pourquoi l'Imam al-Hadi (Que la Paix soit sur lui) dit: « Préservez-vous de ce dont on vous traitera d’idiot et d’incompétent »2.

Le prophète n’a jamais eu de comportement déplacé face à sa fille Fatima et ses petits-fils Hassan et al-Hussayn (Que la Paix soit sur eux). Il a toujours fait preuve de respect et de considération envers eux. Il est rapporté dans les livres de base des shi’ites et des sunnites que le prophète se levait et présentait ses révérences à sa fille et à ses petits-fils3. Il évitait de rester longtemps dans la prosternation ou ses prières pour offrir son attention à ses petits-fils. Il passait la main sur la tête de sa fille et ses enfants chaque matin. Il était toujours affectueux et gentil face à ses enfants4.

Veiller A La Santé Spirituelle Des Enfants

La psychologie générale s’est penchée sur les facteurs du développement de l’apprentissage, la mémorisation et l’oubli. Elle a montré que l’une des causes de suffocation qui empêchent le développement des sens et la mémoire des enfants. Il entraîne aussi de ce fait des aliénations chez les enfants. La dimension de son intellect qui organise sa maturité est strangulée. Ils deviennent alors la proie des dangers. Les maux tels que la misère, le mauvais comportement envers les enfants, la rigueur non fondée dans le respect de l’ordre et du règlement et des craintes inutiles son entre autres des causes de dérèglement mental chez les enfants.

Le messager de Dieu se levait chaque matin pour caresser la tête de ses enfants et ses petits enfants. C’est une attitude que les enfants apprécient beaucoup. Nous ne pouvons pas comprendre l’importance de ce comportement du prophète. Un enfant qui se lève un matin motivé par un tel geste de la part des parents trouve la sérénité, la sécurité, l’espoir et l’allégresse. Il réalise qu’il a sa place dans la maison et qu’il occupe une place de choix. Les psychologues sont d’avis que l’affection des parents envers les enfants laisse des traces importantes dans la vie de l’enfant. Il a confiance en lui et est sociable envers les autres5. Toutes les formes de craintes et d’angoisse se dissipent

L'Affection Comme Meilleur Moyen Pour l'Education

L’affection envers l’enfant est le meilleur moyen pour gagner sa confiance. L’affection est un moyen pour montrer à quelqu’un que vous l’aimer. Vous arriver ainsi à gagner son cœur. Le prince des croyant Ali dit: « le prophète m’a pris à mon père quand j’étais encore tout petit. J’ai partagé avec lui son pain, son eau et ses propos… Il m’installais près de lui et me prenait dans toujours dans ses bras. Je dormais près de lui, son corps se collait au mien, je sentais son odeur6. Tel un enfant derrière sa mère je l’ai toujours suivi quel que soit où il allait. Je découvrais chaque jour un nouvel aspect de ses caractères. Et il m »encourageait à copier chaque aspect de son personnage. Il passait quelques jours chaque année seul dans la grotte de Hirâ. En dehors de moi personne ne le voyait… Il m’a élevé depuis l’enfance… Il a prit la charge de ma vie en main. J’avais des assises particulières avec lui chaque jour matin et soir. Personne n’y assistait sauf moi. Il m’amenait partout où il allait et partout où il tenait des discours7.

Le prophète passait sa main sur la tête des enfants Médinois. Il les saluait et priait pour eux. Passant quelque part un jour il vit des enfants en train de jouer. Comme son regard se croisa avec l’un, il se rapprocha d’eux et se prit sur son genou, puis se mit à l’embrasser au front. Il dit affectivement: « j’ai vu set enfant jouer un jour avec mon fils al-Hussayn. Il enlevait de la poussière des pieds de al-Hussayn et s’embaumait le visage. Je l’aime car il est l’un des amis de al-Hussayn8.

On amenait parfois un enfant auprès du prophète. Celui mouillait le prophète. Face aux efforts que fournissaient les gens pour séparer l’enfant de lui, il empêchait disant: « Ne brusquer pas l’enfant lorsqu’il se soulage. Il laissa l’enfant finir ses besoins puis le libéra. Il se levait alors et allait purifier son habit9. Un jour, priant avec les gens, al-Hussayn qui n’était qu’un petit gamin vint monter sur le dos du prophète en prosternation et commença à secouer ses jambes. Une fois la tête levée de la prosternation, il le prit et le mit doucement de côté. al-Hussayn répéta la même chose lors d’une autre prosternation. Un juif qui suivait de loin cet action s’approcha du prophète après la prière et lui dit: « Tu comportes avec tes enfants d’une manière que nous n’avons pas encore fait ». Le prophète répondit: « Si vous aviez foi en Dieu et son envoyé, vous feriez preuve d’affection envers vos enfants ». Après avoir été témoin de cette scène et entendu le prophète, l’homme s’islamisa10.

Une Autre Sens Pour Baisers

L’adulte qui donne des baiser à un enfant lui témoigne son affection. Il donne un peu plus d’assurance, d’espoir et de gaieté à l’enfant. L’enfant sens à partir d’un baiser qu’il existe et qu’on l’aime. Ce geste est une manière silencieuse d’exprimer son amour. Là où la langue manque d’efficacité, les lèvres prennent la relève et fait passer le message. Peut-être le fait que les enfants préfèrent les baisers au détriment de la parole résulte de leur manque d’aptitude à appréhender la quintessence des mots. Le prophète dit à ce propos: « quiconque donne des baiser à son enfant bénéficie d’une récompense de Dieu à chaque baiser qu’il fait »11. Imam Sâdiq suivant cette mouvance affirme ; « donnez beaucoup de baisers à vos enfants car à chaque baiser Dieu vous élève d’un degré »12. Ibn Abbas dit: « J’étais avec le prophète. Il avait assis son fils Ibrahim sur son genou gauche et al-Hussayn sur le genou droit. Il donnait tour à tour des baisers à Ibrahim et à al-Hussayn13. On peut lire dans un autre hadith: « Le prophète donnait beaucoup de baiser à sa fille Fatima et priait pour elle »14. Il es aussi écrit: « un jour un homme vint voir le prophète et dit: J’ai dix enfants. Et jusqu’ici je n’ai encore donné de baiser à aucun d’eux (et conformément à une autre tradition il dit: « Je n’ai encore donné de baiser à un enfant ») Une fois qu’il prit congés du prophète, ce dernier dit: cet homme pour moi fait partie des gens de l’enfer »15.

Une Voie Pour Entrer Dans Le Monde Des Tous Petits

Certains se demandent: quelle méthode pouvons nous adopter pour l’éducation morale et religieuse de nos enfants? Comment peut-on pénétrer le monde des tous petits? Pour y arriver, nous avons besoin des moyen tels que :

Devenir Comme Un Enfant

Les enfants sont plus que ce que nous imaginons. Aussi longtemps qu’on ne se transforme pas en enfant, ceux ne vous laisse pas entrer dans leur cercle et ne vous considèrent pas comme un ami. Ils ne vous feront aucune confidence. C’est probablement pour cette raison que le prophète a dit: « Celui qui es près d’un enfant doit s’efforcer de se comporter comme ce dernier »16. Cela peut paraître étonnant que ce hadith a été le thème de recherche de Margaret Donaldson durant des années17. Selon elle, tout ce qui dépasse notre entendement relève d’un jeu pour les enfant qui comprennent pas ça facilement dans la mesure où on leur en parle dans leur langage ». (Pourvu que la compréhension de cela lui soit facile)18.

Le regretté Faidh Kâshâni écrit: « Le prophète s’arrêtait quelques instants avec les enfants chaque fois qu’il revenait d’un voyage. Il demandait à quelqu’un de soulever les enfants un à un et les mettait sur sa monture. Il plaçait certains devant et d’autres derrière. Lorsque le prophète passait les enfants se racontait cette aventure, tout en s’épatant que le prophète ait donné des ordres à ses compagnons pour faire monter les enfants sur sa monture19.

Le Secret Pour Jouer Avec Les Enfants

Les enfants assimilent la vie à un jeu. Les empêcher de jouer rime pour eux avec les empêcher de vivre. C’est l’une des choses les plus difficiles pour un enfant de savoir qu’on lui défend de jouer. Aujourd’hui on comprend à quel point le jeu est d’un apport psychologique et physique pour les mômes. Le messager de Dieu dit: « laisse ton enfant jouer jusqu’à sept ans »20. C’est un période au cours de laquelle il s’imprègne du monde qui l’entoure. Observer, analyser, expérimenter et comprendre les choses qui l’entoure se fait beaucoup plus au moyen du jeu. Le messager de Dieu dit: « la colère, les altercation et les provocations durant l’adolescence engendrent des imperfections mentales à l’âge l’adulte »21.

Allamah Majlisi rapporte un hadith qui dit: « Le prophète jouait avec son petit fils al-Hussayn chaque jour »22. Il fut un jour inviter par quelqu’un. Il s’y rendit avec un groupe de compagnons. Soudain, il vit Hassan en train de jouer dans un coin. Il se mit à courir derrière l’enfant essayant de l’attraper, face au regard perplexe des gens. Le petit garçon courait par-ci par-là et le prophète riant essayait de le rattraper. Le prophète le rattrapa à la fin et lui donna des baisers23… al-Hussayn était assis un jour dans le giron de ce dernier. Tellement il joua avec le petit que Aicha, ne supportant plus finit par dire: « Qu’est-ce que tu joues trop avec cet lui !! Le prophète répondit: « Comment puis-je ne pas l’aimer alors qu’il est le fruit de mon âme et la prunelle de mes yeux24.

Saluer Les Enfants

Le messager de Dieu dit: « Il y a cinq choses que je n’abandonnerai pas jusqu’à la fin de mes jours. Dire salam aux enfants en fait partie25. Ces propos du prophète Mouhammad interviennent à une époque où les adultes ne savaient pas encore très bien ce que signifiait le sens du respect. Oui ! Le prophète saluait tout le monde. Le adulte comme les tous petits. Il les devançait dans ce domaine. Il leur donnait la main et disait: « Je veille à toujours saluer les enfants afin que cela reste comme une tradition pour les musulmans après moi »26.

Les enfants réalisent à partir des salutations d’usage qu’il existe une relation entre les deux parties. Donc, quand on ne se salue pas ça signifie qu’il n’y a aucun lien entre vous. Et quand cela se produit entre les deux générations, le creuset se forme encore plus. Il redonne confiance et établit un climat de sécurité.

Laisser Les Blames

La punition et les blâmes sont acceptables lorsqu’ils concourent à faire prendre conscience à un enfant et à le réveiller. Cependant, si la punition rime avec balancer les coups de points, il faut toute suite dire que de telle attitude n’a été observer de la part du prophète. L’un des points extraordinaires de la vie du prophète est qu’il n’eut jamais puni un enfant en le frappant. Comment s’en prenait-il alors pour réussir à éduquer les enfants sans les punir. Il est écrit: « Après la mort d’Abou Talib et la pression intense des Qorayshites, le prophète prit la route de Tâ’if espérant avoir le soutien des populations de cette cité. Non seulement les habitants de Tâ’if n’acceptèrent le prophète, mais ils poussèrent les enfants à le lapider. Les enfants jetèrent les pierres sur l’envoyer de Dieu qui ne réagit d’un pousse27.

* Source: GHOULAMI, Youssouf, voir: http://shia974.fr.


1- Behâroul Anouar, t4, p86
2- Touhafou ouqoûl, p483
3- Seirul Halbiya, t3, p48
4-MAhjatul beidha, t3, p336
5- psychologue des comportements non ordinaire, Docteur Perwin birjandi les nécessités psychiques dans l'éducation et la formation, Ali mirza bigui
6-al kessale, cheik sadouq, p686, Nahjoul balagua discours kasse'e, d'après les témoignages de Amir Moménine, p12
7- témoignages de Amir Moménine, p14 a p16
8-comportement du saint prophète avec les enfants et les jeunes p31
9- Behâroul Anouar, t44, p242
10- Behâroul Anouar, t6, p240
11- Behâroul Anouar, t43, p294 a 296
12- Behâroul Anouar, t23, p113
13-Wasâ’il shi’a, t15, p126
14- Behâroul Anouar, t43, p161
15- Behâroul Anouar, t8, p142. Il est bien de noter qu’il est déconseillé à un homme de donner des baisers à une fille de plus de six ans et à une femme de donner des baisers à un garçon de plus de six ans (ce jugement concerne ceux qui n’ont pas le droit d’intimité sur eux)
16- Behâroul Anouar, t43, p42, Wasâ’il shi’a, t15, p202
17- Wasâ’il shi’a, t15, p202
18- Wasâ’il shi’a, t15, p203
19- Behâroul Anouar, t43, p285
20- MAhjatul beidha, t3, p366 comportement du saint prophète avec les enfants et les jeunes p52, Wasâ’il shi’a, t15, p194
21- Kâfi, t2, p94
22- Behâroul Anouar, t14, p378
23- Behâroul Anouar, t43, p285
24- Behâroul Anouar, p 306
25- Behâroul Anouar, t44, p260
26- Behâroul Anouar, t16, p215
27- Wasâ’il shi’a, t3, p209

587 Vues | 27-03-2012 | 05:04


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique