courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Saint Coran » Connaître Le Coran

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
La Gravité Du Mensonge, Ennemi De La Foi


La véracité est une qualité innée chez les enfants, qui ont tendance à croire naturellement ce qu'on leur dit d'une part, et de naturellement dire la vérité d'autre part. Le mensonge est donc une déviation de cette qualité. C'est pourquoi l'on observe des symptômes, caractéristiques de l'enfant racontant un mensonge: mouvement inhabituel des yeux, battements cardiaques intenses, discours décousu… L'islam voit dans le mensonge une nuisance sévère à la foi et l'origine de nombre de grands pêchés.
 

On rapporte ainsi de l'Imam Muhammad al-Baqer (Que la Paix soit sur lui): "certes le mensonge détruit la foi".

On rapporte également de l'Imam Ali (Que la Paix soit sur lui): "personne ne comprend le plaisir de la foi tant qu'il n'a pas complètement abandonné le mensonge, que ce soit en plaisantant ou sérieusement".


On rapporte de l'Imam Ali (Que la Paix soit sur lui): "il n'est pas d'action plus détestable que le mensonge". Le mensonge est un pêché qui démarque le croyant du non-croyant. On raconte l'histoire d'un homme qui vint au service du saint Prophète et lui demanda: "est-il possible qu'un croyant fasse l'adultère?". Il répondit: "c'est possible "(mais bien sûr, c'est interdit). L'homme demanda alors: "est-il possible que le croyant vole?". Il répondit: "c'est possible". L'homme demanda alors: "est-il possible qu'il mente ?". Il répondit: "non, le Coran affirme que toute personne inventant une histoire en mentant n'a pas la foi".


Comprenons en quoi le mensonge peut provoquer nombre de déviations et à l'inverse l'effort pour s'en purifier permet d'éviter nombre de pêchés. Ainsi, un homme vint voir le saint Prophète et dit: "certes je suis quelqu'un qui ne prie pas, fait l'adultère et ment, de laquelle de ces actions dois-je me repentir ?". Il répondit: "du mensonge". L'homme accepta et s'engagea à ne plus mentir.


Il se retira et quand il voulut faire l'adultère, il se dit à lui-même: "si le saint prophète me demande si j'ai fait l'adultère après mon engagement, si je dis non, j'aurais menti, et si je dis oui, il m'infligera la peine (encourue par les personnes adultères)".

En ce qui concerne l'éducation des enfants, il revient aux parents de les élever dans un environnement où le mensonge ne trouve pas sa place, où la nature innée de l'enfant puisse se développer correctement.


* Source: Cheikh Mohammad Taqi FALSAFI, www.alhassanain.com

1388 Vues | 27-03-2012 | 08:20


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique