courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Jihad En Islam » Jihad » Défense Ou Agression

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Protestation Du Christianisme Contre L’Islam


Précédemment, nous avons dit qu’un des points, selon son avis, que le monde du Christianisme considérait comme étant un point faible de l’Islam, est l’affaire du djihad islamique, qui le pousse à dire que l’Islam est une religion de guerre, non pas une religion de paix, tandis que le Christianisme est une religion de paix. Il dit que la guerre est totalement mauvaise et que la paix est bien, et que toute religion qui est divinement fondée doit défendre la paix qui est une bonne chose, et ne pas soutenir la guerre, qui est une mauvaise chose. Jusqu’à hier, le Christianisme regardait les choses sous l’angle de la morale, une morale exclusive au Christianisme, une morale qui se joint à la scène du « tendre l’autre joue », une morale qui favorise la sérénité. Mais le Christianisme a aujourd’hui changé de positions. Il a changé de visage. Il observe maintenant les choses d’un angle différent, et poursuit sa propagande d’un axe différent, à travers l’axe des droits essentiels de l’homme et du droit humain essentiel de la liberté. A travers l’axe de la « guerre étant totalement opposée au droit de liberté », à la liberté de foi, la liberté de volonté, à la liberté de choix de religion, de nationalité et d’autres choses. Mais nous, musulmans, observons la question des deux angles, de l’angle moral et des normes de la morale, et aussi de l’angle des droits de l’homme et des « nouvelles » normes humaines. Il est en soi évident et clair que ce que les chrétiens disent n’est pas du tout valide.

Bien entendu, la paix est bien. Il n’y a pas de doute concernant cela. Et la guerre, pour l’agression d’un autre peuple, – un peuple qui n’a pas d’intentions contre l’agresseur, pas d’ intentions contre cette société agressive – la guerre pour occuper les terres de cette nation qui ne se doute de rien et pour s’emparer de leur propriété, pour assujettir son peuple, pour les exposer à l’influence et aux lois des agresseurs, est indubitablement mauvaise. Ce qui est mauvais est la transgression et l’agression. La guerre peut être agressive et elle peut aussi être une réplique à une agression, car parfois, la réponse à une agression doit être donnée par la force. Il y a des fois où la force est la seule réponse qui peut être donnée.

Toute religion, si elle est une religion complète, doit avoir pensé au sujet de ce qu’elle fera en ce jour où elle est confrontée à une agression, ou, supposons, si elle n’est pas elle-même confrontée à une agression, mais un autre peuple. C’est pour un tel jour que la religion doit avoir une loi de guerre, une loi de djihad. Les chrétiens disent que la paix est bien, et nous sommes d’accord : la paix est bien. Mais qu’en est-il de la soumission, de l’humiliation et de la misère ? Si une puissance est confrontée à une autre puissance et que les deux défendent la paix, les deux désirent, dans les termes d’aujourd’hui, vivre en coexistence pacifique sans une puissance souhaitant agresser l’autre, mais les deux souhaitant vivre en paix avec des droits réciproques et un respect mutuel ; alors ceci est appelé la paix et est bien et essentielle.

Il y a un moment, cependant, où un groupe est l’agresseur et, sous prétexte que la guerre est mauvaise, l’autre groupe accepte de se rendre, ce qui signifie que l’humiliation d’avoir à tolérer l’ agression leur devient imposée. Le nom de ceci n’est pas la paix. Le nom de ceci est la disposition à accepter l’ humiliation et la misère. Une telle soumission face à une force ne peut jamais être appelée paix.

Il y a une différence entre la défense de la paix et l’acceptation de l’ humiliation. L’Islam ne donne jamais la permission d’être humilié, tandis qu’en même temps, il soutient fortement la paix.

Ce que je souhaite appuyer est l’importance de cette question que les chrétiens et d’autres attaquaient et [pour laquelle ils] protestaient contre l’Islam, l’affirmant être le point faible de l’ Islam, ajoutant que la vie du noble Prophète était exactement ceci, que l’Islam est une religion d’épée, que les musulmans levèrent les épées au-dessus des peuples et dirent : « Choisissez l’Islam ou mourez », et que les gens acceptèrent l’Islam afin de rester en vie. Par conséquent, je pense qu’il est nécessaire de discuter de ce sujet de manière approfondie et avec minutie, et nous utiliserons non seulement des versets du Coran, mais aussi des traditions confirmées du Prophète et des regards sur sa vie. Nous commencerons avec les versets coraniques.


* MOTAHHARI, Mourtada, Le djihad, La guerre sainte en islam et sa légitimité dans le Coran.

928 Vues | 12-04-2012 | 08:44


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique