courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Dawha De La Wilayat » 1433

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’Edition 159

Ô vengeances Pour Al-Hussayn

Que la Paix soit sur vous, maitre des âmes libres, guidant la procession vers le tourbillon du martyre, et demandant la lumière de la justice humaine, alors que ton appel retentit aux oreilles des dormeurs, sur les cadavres des persécutés et des torturés, dans les quatre coins de la terre : « Ne voyez vous pas que la justice n’est pas appliquée, et que le mensonge n’est pas interdit, que le croyant veuille rencontrer Allah en ayant raison, la mort signifie pour moi la vie prospère, mais vivre avec les oppresseurs est la mort humiliante».

Et voila la Kufa, traitresse de la promesse d’allégeance, reniant ses gouverneurs, et depuis laquelle s’infiltrent vers toi en pleine nuit, les lions parmi les partisans, qui s’arrachent aux griffes de ce bas monde, et de l’éclat de ses pièces d’argent avec lesquelles Ibn Ziad a acheté les âmes et les consciences des gens qui se sont tournés sur vous.

Voila Tawha, se rebellant sur la peur semée dans les ruelles de la ville égarée, abritant Moslim chez elle, espérant ainsi gagner l’intercession de son grand père, le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain.

Voila ton appel affligeant transcendant parmi les flammes et la fumée des tentes enflammées par le chagrin et la douleur : « N'y a-t-il donc personne pour défendre la famille du Messager de Dieu? N'y a-t-il pas un monothéiste qui craint Dieu pour ce qui nous arrive? N'y a-t-il personne qui nous vienne en aide par amour de Dieu?», sans avoir de réponse que l’écho lointain du désert.

La douleur grandit dans nos cœurs assoiffés de la fraicheur de la liberté, prenant source entre tes deux épaules honorables, guidant les cortèges des voyageurs aux champs du jihad et de la résistance, et leur promettant le secours du et une victoire prochaine.

Le cœur brule d’une nostalgie au fil des jours et des années, rien ne l’éteindra d’autre que l’apparition de ton petit-fils (Qu'Allah hâte son apparition) du désert de l’expatriation, la même que la tienne le dixième jour de muharram, et sur ton drapeau, sont écrits les sacrifices des partisans dans tout chemin éloigné (Ô vengeances pour al-Hussayn).

Et sur le chemin qui mène vers lui, des appels et des cris pénétrant les écoutes de l’histoire, mobilisant à la fois l’ardeur des expectants et ceux qui restent : Où est celui qui tirera vengeance pour les Prophètes et les fils des Prophètes ? Où est celui qui vengera le sang [versé par le martyr] tué à Karbalaa ?

Commandement d’un martyr

L’Imam al-Hussayn est le petit fils du prophète (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) il a tout sacrifié pour élever le drapeau de la justice. Même le nourrisson, même les tentes des femmes. Même son turban et son habit, il les a offerts pour ce but.

Mes chers aimés, le dixième jour de muharram, lorsque le nourrisson a été égorgé entre les mains de son père al-Hussayn ( Que la Paix soit sur lui), l’Imam a mis ses mains sous la nuque de son fils jusqu’à ce que celles-ci se remplirent de sang, puis il lança ce sang vers le ciel en disant : « Mon Dieu si cela vous satisfait, prenez pour que vous soyez satisfait ».

Est-il alors possible que nous épargnons un peu de ce sang ? Ce sont, par Dieu, des moments de douleur suivis par un paradis large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux.
Le martyr Mostafa Mohamad Karaki- 27 Juillet 1987.

L’Amour de ce bas monde et l'amour d’al-Hussayn

L’amour de ce bas monde, un examen qui a toujours constitué un passage obligatoire pour tous ceux qui veulent entreprendre le chemin du paradis. Ainsi, l’amour de ce bas monde est un obstacle majeur, s’il n’est pas surmonté, les pieds de beaucoup de passants glisseront, d’ailleurs beaucoup de hadiths confirment ce sens, dont les paroles de l'Imam Ali (Que la Paix soit sur lui) (l'amour de ce bas monde est la source de tout péché). Par ailleurs, le chagrin, le mal et la corruption sont tous pliés sous le titre de l'amour du bas monde. Il a aussi été rapporté que (quiconque est attaché à ce monde aura le cœur attaché à trois caractères: Un souci interminable, un espoir irréalisable, et une espérance déçue). Ainsi que (le prisonnier est celui que le bas monde a emprisonné de l’au-delà), et (elle rend voyant celui qui y renonce et aveugle celui qui la convoite).

Les effets tragiques de l'amour de ce monde et de la haine de la mort pour l'amour de Dieu ont clairement été manifestés dans la rencontre de l'imam al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui) lors de son chemin vers Karbala, avec Obaidullah fils de Horr al-Johfi, que l’Imam a appelé pour qu’il le soutienne dans sa cause, et qui lui a répondu : "Par Allah, ô fils de la fille du Messager d'Allah, si vous aviez à Kufa des partisans qui se battraient avec vous, je serais le plus fort d’entre eux sur votre ennemi! Mais j'ai vu vos hommes à Kufa qui sont restés chez eux par crainte des Omeyyades, et de leurs épées! Je te fais jurer par Dieu de me demander ce statut ! Je te console par tout mon possible, voila ma jument Moulhiqa, par Dieu, je n’ai jamais combattu personne sur elle sans le tuer, et je n’ai jamais couru après personne sans le rattraper, prends aussi mon épée, je le jure, elle n’a jamais rien touché sans le couper!

L'imam al-Hussayn (paix sur lui) lui a alors dit: O fils de Horr, nous ne sommes pas venus pour ton cheval et ton épée! Mais nous sommes venus pour te demander le soutien, et si tu nous es avare de ta vie, nous n'avons pas besoin de ton argent! ‘’Et Je n'ai pas pris comme aides ceux qui égarent’’. Car j'ai entendu le Messager d'Allah (paix sur lui et sa famille) dire : quiconque entend l’appel de ma famille et ne les soutient pas, sera jeté sa face contre le feu par Allah.

Le choix d’Ibn al-Horr était un choix perdant, puisqu’il a préféré le bas monde à al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui), il n’a ni soutenu l’Imam, ni profité du bas monde, personnifiant ainsi les paroles divines : Dis : «Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres ? Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien. Ceux-là qui ont nié les signes de leur Seigneur, ainsi que Sa rencontre. Leurs actions sont donc vaines». Nous ne leur assignerons pas de poids au Jour de la Résurrection.

Le chef de la Résistance

Karbala n'appartient pas à un groupe de personnes spécifique, ni à une secte spécifique de musulmans, ni aux musulmans seuls. Karbala dans le cadre islamique, est un trésor unique de foi islamique, d’actes moraux, de jihad (lutte. C’est également dans le cadre humanitaire, un trésor humanitaire unique d’actes moraux et de jihad.

Grâce à Karbala, chaque opprimé peut apprendre comment triompher sur son oppresseur, et chaque torturé, vulnérable et assiégé, peut apprendre comment faire face à ses bourreaux, les occupants de sa terre et ceux qui l’assiègent.

L’appel de Rouhallah

"Ils disent une nation pleurante! Nous sommes un peuple pleurant politiquement, parce que grâce à ces les larmes, nous nous transformons en torrent qui détruit tout ce qui s’oppose à l'Islam ... C’est le sang du maitre des martyrs, que la paix soit sur lui, qui fait bouillir le sang de tous les peuples, et ce sont les chères processions d’Achoura qui ont éveillé l’ardeur des gens, les préparant à préserver les objectifs de l'Islam".

Le parfum du guide suprême

O fils de notre nation islamique! La leçon de l’Imam al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui) appartient à tous les musulmans au fil des générations, et la mobilisation al-Hussaynite à chaque époque assure la survie de l'Islam et la fierté musulmane. Al-Hussayn, (Que la Paix soit sur lui) a accompli sa tache dans les conditions les plus extrêmes afin que personne n’ait d’excuse s’il rencontre des circonstances difficiles. Et ce qui s'est passé après l'incident de Karbala illustre une autre leçon montrant aux musulmans que le martyre pour Allah- même s’il peut sembler dans la perception superficielle comme un échec et une défaite- est en mesure de faire trembler les trônes des oppresseurs et d’assurer la survie de la procession de la suppression du mensonge, ainsi que d’établir la justice dans la communauté musulmane.

Histoire du Jihad

Entre la normalisation et la résistance

L'ennemi sioniste a tenté, pendant la période de sa présence dans le sud du Liban, à exécuter les plans de normalisation des relations avec les habitants du sud, afin de stabiliser sa présence dans les territoires occupés, et y transformer son occupation en une chose normale et habituelle. Dans ce contexte, les forces d'occupation ont agi sur différents axes:

Les relations commerciales: "Israël" a mis au point un plan pour déchargera ses produits agricoles et industriels dans la zone de sécurité, et, à travers cette zone, à d'autres domaines du Liban par le biais de Naqoura.

Les relations culturelles: L'administration civile a agi de manière à d'encourager les visites mutuelles entre les résidents de la «zone de sécurité » et les habitants des colonies du Nord, et organiser les visites entre les élèves des écoles des deux côtés (chaque année "Israël" établissait un camp d'été pour les enfants à Ashkelon), l’armée israélienne a également fournit d’autres domaines pour la politique de normalisation, en ouvrant les portes des universités face aux jeunes dans la zone de sécurité, et en permettant l'établissement d'une succursale de l'Université catholique dans la bande frontalière occupée.

Mais tout cela n'a pas permis à "Israël" d’échapper à l'impasse, puisque les opérations de la résistance islamique contre l'armée de l'ennemi et ses agents ont connu une escalade au cours de cette période, comme par exemple les opérations du mois de Décembre en 1985.

Ainsi, le 12 Décembre 1985: Deux soldats sionistes ont été tués et plusieurs ont été blessés dans l'explosion d'un engin explosif plantés par les hommes de la résistance islamique dans les régions périphériques de Tallusah - Marjeyoun, les combattants ont attaqué le même jour le site de l'occupation et ses agents dans la ville d’Aramta - Jezzine, détruisant trois engins par des roquettes et des missiles. Ils ont également ciblé avec des missiles et des roquettes un centre commun de renseignements des sionistes et des agents, au village de Saf Al Hawa entre Bint Jbeil et Ainata.

Le 30 Décembre 1985: La résistance islamique a attaqué une voiture civile utilisée par les renseignements du sionisme, lors de son passage à travers le carrefour de Beit Yahoun - Kawnin (Bint Jbeil), et l’ont brûlé par une roquette, tuant ses cinq passagers cinq, et avec l'arrivée des forces de support de l'armée d'occupation, les moujahidin ont fait exploser un engin explosif, conduit à la destruction d’un char, tuant et blessant son équipage.

La jurisprudence du gardien

Q: Quel est la règle concernant l'utilisation de matières narcotiques telles que: le haschich, l’opium, l'héroïne, la morphine, la marijuana etc. ...) dans la nourriture, les boissons, les cigarettes, les injections ou le ? Et quel est la règle concernant l'achat, la vente et les autres profits, comme le port, le transport, la conservation ou la contrebande?

A: Il est absolument interdit d'utiliser des matières narcotiques et d’en profiter, en raison des conséquences résultant de leur utilisation, comme dommages personnels et sociaux connus, d’où il est interdit également de faire profit de ces matières, par le port, le transport, la conservation, l'achat et la vente et ainsi de suite.
Les avis consultatifs de l’Imam Khamenai que Dieu le protège

Raviver la cause d’al-Hussayn paix sur lui

Établir les conseils de deuil et les funérailles et y participer constitue l'un des plus grands actes de culte et bonnes actions, et fait partie des normes exhortées par la famille du Messager d'Allah (Que la Bénédiction d'Allah soit sur eux), du fait que cela incarne l’attitude du prophète Mohammad face à tous les oppresseurs au cours des siècles, et il a été rapporté que la récompense de ces actes est supérieure à celle de tout autre acte.

Ila été rapporté que lorsque le prophète, (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) a informé sa fille Fatima du massacre de son fils al-Hussayn, (Que la Paix soit sur lui) et ce qu’elle endurera comme supplices, elle a beaucoup pleuré et a dit: « O mon père quand cela aura lieu? Il répondit : dans une période où ni moi, ni toi ni Ali ne seront en vie. Elle pleura alors plus fort et dit: «Mon père, qui le pleurera alors et lui tiendra des conseils de deuil ?" Le Prophète, qu'Allah le bénisse, lui et sa famille lui dit: O Fatima, les femmes de ma nation pleurent les femmes de ma famille et leurs hommes pleurent les hommes de ma famille, et renouvellent le deuil de génération en génération chaque année, tu intercéderas alors en faveur des femmes le jour de la résurrection et j’intercéderai faveur des hommes, et quiconque parmi eux pleure al-Hussayn, nous le prendront par la main, et nous le ferons entrer au Paradis. "O Fatima, tous les yeux pleurent le jour de la résurrection, sauf les yeux qui ont pleuré al-Hussayn, elles sont riantes et réjouies du Paradis des délices ».

D’après le prince des Croyants (Que la Paix soit sur lui): « Dieu Tout-Puissant s’est tourné vers la terre et nous a choisis, et nous a choisis des partisans qui nous soutiennent, se réjouissent de notre joie et s’affligent de notre peine, dépensent leur argent et leurs vies en notre faveur, ceux-là sont parmi nous et pour nous ».

Et selon Abou Abdallah (Que la Paix soit sur lui) disant à Foudayl, vous vous asseyez et vous discutez? Il répondit: Oui, que Dieu vous protège. L’Imam déclara: «J’aime ces conseils, ravivez notre cause Foudayl, que Dieu bénisse ceux qui la ravivent, Foudayl, quiconque nous mentionne ou entend quelqu’un nous mentionner et pleure une larme même aussi petite qu’une mouche, Allah lui pardonnera tous ses péchés, même s’ils sont plus que l’écume de la mer ». Il est évident que ces conseils sont une occasion de déclarer une attitude politique, comprendre les enjeux de la nation et sa conscience, et prêter attention à ce qu’elle endure comme crises, corruption, injustices et domination des forces du mal.

Il est important de tenir compte de la bénédiction majeure de l'établissement des conseils de deuil dans les maison, tout en faisant tous les efforts possibles pour participer aux conseils généraux, car le Conseil fait constitue une assurance pour la maison et la famille de tous les dangers, et toute maison qui se trouve privée d’un conseil de deuil du petit fils du cher prophète Mustafa qu’Allah le bénisse, lui et sa famille, sera privé de beaucoup de bien qui ne peut pas être compensé.

Les événements de ce mois

Selon le calendrier grégorien:

1 - Décembre -2001 : Journée mondiale du sida
3 - Décembre -2001 : Journée internationale pour l'élimination de l'esclavage
3 - Décembre: Journée internationale des personnes handicapées
5 - Décembre: La semaine de la planification familiale
9 - Décembre -1987 : La première Intifada palestinienne
28 - Septembre -2000 : La Seconde Intifada palestinienne
25 - Décembre: la naissance du Prophète Jésus paix sur lui

Selon le calendrier hégiriens:

1- Muharram: Nouvel An islamique 1433.
2- Muharram: l'arrivée de l'Imam al-Huassayn (Que la Paix soit sur lui) à Karbala 61 AH.
3- Muharram: l'avis consultatif du juge Chourayh pour la mise à mort de l'imam al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui) et l'arrivée de l'armée d’Ibn Saad à Karbala.
4- Muharram: l'arrivée de Husayn flis de Numayr à Karbala à la tête de 4000 chevaliers pour lutter contre al-Hussayn (Que la Paix xoit sur lui.
7- Muharram: Omar bin Saad prend contrôle de la rivière d’Alqami à Karbala 61 AH.
8- Muharram: la pénurie d'eau dans le camp de l'Imam al-Hussayn paix soit sur lui.
 - La mort de la mère des croyants Oum Salama 62 AH.
9- Muharram: Chimr expose la lettre de sécurité d’Ibn Ziad devant Abbas et ses frères, (Que la Paix soit sur eux).
10- Muharram: Le martyre de l’Imam Abi Abdallah Al al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui) et celle de ses frères et ses compagnons, et la captivité sa descendance.
11- Janvier: l'arrivée de la tête de l'imam al-Hussayn (Que la Paix soit sur lui) au conseil d'Ibn Ziyad à Koufa.
 - La captivité des filles du Messager d'Allah (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) de Karbala à Koufa, 61 AH.
12- Muharram: l'arrivée de filles du Messager d'Allah (Que la Bénédiction d'Allah soit sur lui et sur sa Sainte Famille) à Koufa, 61 AH.
13- Janvier: L’enterrement des martyrs d’Al Taf à Karbala.
17 Muharram: l'arrivée des maitres d'éléphants, dirigé par Abraha al-Habashi à la Mecque et leur perdition.
19- Muharram: La sortie de la procession des filles du Messager d'Allah (Que la Paix soit sur lui et sur sa Sainte Famille) et les captifs de Karbala à Kufa.
25- Muharram: le martyre de l'Imam Ali Bin Al Al-Hussayn (Que la Paix soit sur eux).


1444 Vues | 11-05-2012 | 04:48


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique