courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Femmes Immortelles » Sayeda Zeinab

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Là Où Son Âme Repose


En Sha`bân de l’an 61 A.H., six mois après le martyr de son frère, Dame Zaynab arriva dans son pays d’accueil. Elle fut accueillie par une fine délégation qui pleura en essayant de la consoler. Dame Zaynab ne put alors empêcher ses larmes de couler et récita le verset : « Ceci est ce que le Tout Miséricordieux avait promis et les Messagers avaient dit vrai. »

La grande dame s’installa finalement honorée et respectée. Les musulmans ne cessèrent d’affluer vers sa noble demeure, lui demandant des invocations et écoutant les hadiths qu’elle narrait et les bonnes mœurs qu’elle prêchait.

Dame Zaynab resta dans sa demeure pendant moins d’un an au cours duquel on ne la vit que dévouée à son adoration, son jeûne, son dhikr et sa récitation du Coran. Elle tomba ensuite malade et sut par la lumière de son Seigneur qu’il s’agissait de la maladie de sa mort. On proposa de lui convoquer un médecin mais elle répondit : « Ô gens! Nous ne sommes pas de ceux qui aspirent à l’ici-bas et souhaitent y rester. La meilleure rencontre pour nous, descendants du Prophète (Paix et bénédictions sur lui et sa descendance) est la rencontre avec notre Seigneur. En plus, le médecin n’avancera ni ne reportera ma fin. Son remède n’est qu’un tranquillisant alors que la fin prédestinée devra arriver ».

La veille du dimanche 14 Rajab 62 A.H., l’âme de Dame Zaynab abandonna l’ici-bas pour rejoindre un horizon plus vaste et plus clément. Les musulmans la pleurèrent de leurs larmes et de leurs paroles. On dit à son sujet :

Ô Umm Hâshim, cet amour est porté, par un passionné épris comme il ne l’a jamais été!

Dans tes jardins, on le voit étreignant les portes, collant à ses murs et touchant ses pierres!

Me voici venu présenter la quintessence de mon cœur, chez toi sans récompense ni ennui!

Au fond du cœur, voici mon amour infini, qui restera entier tant que je serai vivant!


* Source: www.thaqalayn.eu

862 Vues | 05-06-2012 | 04:42


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique