courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Épître des Droits » Les droits des personnes

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Les droits des personnes dont tu as la charge


Les droits des personnes dont tu as la charge


18. Le droit de tes gouvernés
Le droit de tes gouvernés, c’est que tu saches que tu les a pris sous ta protection du fait de ta plus grande force sur eux, c’est leur faiblesse et leur condition inférieure qui les a entraîné sous ta protection. Donc, celui que la faiblesse et la bassesse ont rendu à ta merci, et placé sous ta protection et sur qui tes ordres sont influents à tel point qu’il n’a ni grandeur, ni de force contre toi, et qui n’a rien pour se défendre contre toi en dehors d'Allah, il est préférable que tu agisses envers lui avec bonté, modestie et douceur. Si tu savais combien Allah t’a accordé de faveur par cet honneur et ce pouvoir qui t’a rendu fort ! Tu n’as pas mieux à faire que de remercier Allah, et celui qui remercie Allah, Allah lui accorde plus de bienfaits. Il n’y a de puissance qu’en Allah.

19. Le droit de tes élèves
Le droit de tes élèves, c’est que tu saches qu'Allah t’a fait leur responsable parce qu’il t’a donné de science et t’a accordé des trésors de la sagesse. Si tu accomplis correctement cette tâche qu'Allah t’a donnée, comme un trésorier clément qui conseille le maître au sujet de son serviteur, patient, vigilant, qui, s’il voit un indigent, lui donne de l’argent qu’il a entre ses mains. Ainsi tu seras un guide et un serviteur sûr, sinon tu seras pour Allah un traître et pour ses créatures un oppresseur et tu seras exposé à ce que la science et la gloire te soient interdites.

20. Le droit de ton épouse
Le droit de ton épouse, c’est que tu saches qu'Allah a fait d’elle ton lieu de repos et d’amour, et ton soutien. De même chacun de vous deux doit remercier Allah qui lui a accordé son époux, et qu’il sache que cet époux est une grâce d'Allah qui lui est accordée et qu’il est obligatoire d’agir en bonnes manières avec cette grâce d'Allah, de l’honorer et de l’aimer. Si les droits du mari sont plus forts et si la tâche de la femme est de respecter ses décisions dans tout ce qu’il aime ou déteste – tant que c’est juste – la femme a droit à la tendresse et l’amour et la cohabitation et l’assouvissement des plaisirs et des désirs dont on ne peut se passer. Il n’y a de puissance qu’en Allah.

21. Le droit de ton serviteur
Le droit de ton serviteur, c’est que tu saches qu’il est une créature de ton Seigneur, de ton corps et de ton sang, et qu’il est sous ton autorité, non pas que c’est toi qui l’a créé, ce n’est pas toi non plus qui lui a créé des oreilles, des yeux, ce n’est pas toi qui le fait vivre, mais c’est Allah qui a suffi à cela. Allah te l’a soumis et t’en a fait le garant et le dépositaire afin que tu le gardes et que tu agisses envers lui comme il se doit et que tu le nourrisses comme tu te nourris, que tu l’habilles comme tu t’habilles, et que tu ne l’obliges pas plus qu’il ne le peut, et s’il t’advient de ne plus l’aimer, tu t’en délaisseras auprès d'Allah et tu le remplaceras sans porter atteinte à une créature d'Allah. Il n’y a de puissance qu’en Allah.

1916 Vues | 25-06-2013 | 14:25


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique