courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Occasions » Mois De Ramadan » Journée d‘al-Qods

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’effet de la Journée d’al-Quds sur la question de la Palestine
La désignation de la Journée mondiale d'al-Quds est importante, à plusieurs égards, dont les suivants :

1- La Journée d'al-Quds exprime l'opposition unanime du monde musulman à l'existence d'Israël :
L'initiative historique du défunt Imam Khomeyni, dans la désignation de la Journée mondiale d'al-Quds est une occasion, pour montrer l'opposition unanime de toutes les nations islamiques à l'existence du régime occupant israélien. La tenue des manifestations générales de cette journée crée une sorte de convergence, au sein du monde musulman, et encourage les Musulmans à prendre les premiers pas, pour renforcer l'unité, au-delà de toutes les considérations d'ordre national, racial ou confessionnel.

2- La Journée d'al-Quds est un levier de pression sur le régime sioniste :

La Journée mondiale d'al-Quds est un véritable levier de pression concret sur le régime israélien, car elle met, sérieusement, en doute la légitimité de ce régime, aux yeux de l'opinion publique mondiale. La répétition annuelle de cet événement renforce la tendance, au sein du monde musulman, vers les enseignements du défunt Imam Khomeyni, qui appelait les Musulmans à ne jamais oublier la cause palestinienne. Par ailleurs, la tenue des manifestations générales de la Journée mondiale d'al-Quds prive le régime israélien de la sécurité même à l'intérieur de son système, exerçant ses effets sur une partie de l'opinion publique israélienne.

3- La Journée d'al-Quds élargit le concept de la question palestinienne :
La Journée mondiale d'al-Quds élargit le concept de la question palestinienne, dépassant son cadre national, pour la transformer en une question internationale. L'ennemi sioniste a toujours essayé de présenter le conflit, en Palestine, comme un conflit ethnique, racial et national entre les Israéliens, d'une part, et les Arabes, de l'autre. Mais via la prise de position historique du défunt Imam Khomeyni _que sa demeure soit au paradis_ en tant que grand dignitaire musulman, la question palestinienne a retrouvé son aspect islamique, oublié, depuis longtemps. Désormais, les combattants de la résistance palestinienne se sont tournés vers l'Islam, au lieu de chercher les piliers idéologiques de leur résistance, dans les options de gauche, le nationalisme arabe ou l'occidentalisme et le compromis avec l'ennemi. En effet, la formation du Mouvement du Djihad islamique de la Palestine, par le martyr Fathi Chaqaqi, ou la formation du Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine (Hamas), par le martyr Cheikh Ahmad Yassin, ainsi que la déception généralisée, parmi les Palestiniens, vis-à-vis du mouvement Fatah, avec ses tendances laïques, lors de l'élection parlementaire, dans les territoires palestiniens, sont autant d'exemples confirmant cette réalité.

Les acquis de la Journée d'al-Quds :

* La neutralisation des complots de l'Occident et du régime sioniste :
Depuis longtemps, Israël cherchait à se créer une légitimité quelconque, en suggérant la fausse théorie d'une terre sans peuple, pour un peuple sans terre. C'est, en réalité, la théorie présentée par l'ancien Premier ministre israélien, Golda Meir. L'objectif de la présentation d'une telle théorie était de le transformer en une réalité de fait (comme la légende de l'Holocauste), et ce, par le biais du contrôle considérable des médias (télévision, radio, presse, Internet, …), par les Sionistes. Cependant, l'initiative du défunt Imam Khomeyni de désigner la Journée mondiale d'al-Quds et l'organisation des manifestations générales de plusieurs centaines de Musulmans, à cette occasion annuelle, ont, considérablement, déjoué ce complot et ont mis en doute l'un des fondements de la philosophie de l'existence d'Israël, créant une véritable crise de légitimité, pour les Sionistes.

* Un effet spirituel et moral encourageant les Musulmans à procéder à une action commune :

La Journée mondiale d'al-Quds est, à cet égard, l'incarnation des pensées du défunt Imam Khomeyni, car la Journée d'al-Quds n'est pas, seulement, une protestation concrète contre l'occupation israélienne d'une terre musulmane, mais aussi, le symbole d'une volonté commune, parmi les Musulmans, suite à la purification spirituelle du mois béni de ramadan, pour renforcer leur unité et leur solidarité, ainsi que leur esprit de sacrifice et de dévotion. Cela donne du courage aux Musulmans, qui croient, désormais, et à juste titre, que la libération d'al-Quds est tout à fait possible, grâce à l'unité et à la dévotion des Musulmans.

* La déstabilisation des gouvernements rétrogrades et occidentalisés, dans le monde musulman :
Comme l’avait indiqué l’Imam Khomeyni, la Journée d'al-Quds est le jour où l’on peut distinguer le juste de l’injuste. En effet, le comportement de certains gouvernements des pays islamiques et leur démarche visant à empêcher la tenue des manifestations de la Journée mondiale d'al-Quds révèlent leurs liens et leur rapprochement politiques avec le gouvernement du régime israélien. En revanche, les gouvernements de certains autres pays autorisent ces manifestations et encouragent, parfois, la tenue grandiose des cérémonies de cette journée. Cela montre, évidemment, leur conscience, par rapport à l’opposition directe du Sionisme à l’Islam et aux Musulmans. La même attitude peut être observée, par exemple, dans la réaction de différents gouvernements, à l’égard de la guerre de 33 jours entre le régime sioniste et le Liban. Certains gouvernements, ainsi que le réseau d'Al-Qaïda ont pris des positions qui indiquaient, clairement, leur mécontentement de cette guerre, ce qui révélait, évidemment, leur rapprochement avec les Sionistes. Or, leur comportement était un service rendu, malgré eux, au Hezbollah libanais et à ses partisans, partout, dans le monde, du Venezuela, à l’Ouest, jusqu’à l’Indonésie et la Malaisie, à l'Est.
Le développement de la vague de l’éveil islamique est un autre acquis de la Journée mondiale d'al-Quds. Dans le même temps, la tenue régulière des manifestations générales de la Journée d'al-Quds, chaque année, présente l’Iran comme l’épicentre du mouvement du réveil islamique, dans le monde, et prépare le monde musulman à accepter les thèses de la République islamique.
 

609 Vues | 01-08-2013 | 13:55

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique