courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Occasions » Mois De Chawwal » Eid al-Fitr

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Des principaux décrets religieux sur la Zakat de Fitrah

- Si, au moment du coucher du soleil, la veille d'Eid al-Fitr, un adulte est sain d'esprit et n'est ni inconscient, ni pauvre, ni esclave, il doit payer, à une personne qui remplit les conditions requises pour toucher la Zakât de Fitrah, environ trois kilos de blé, d'orge, de dattes, de raisins, de riz ou de millet, etc. pour lui-même et (la même quantité) pour chaque personne qui dépend de lui.

Et il peut aussi payer en espèces la valeur des denrées alimentaires énumérées. Par précaution obligatoire, on ne doit pas offrir à titre de Zakât de Fitrah, une denrée alimentaire (y compris celles précitées) qui ne soit pas un aliment de base des gens de la région.

- Si quelqu'un n'est pas en mesure de faire face à ses dépenses et à celles de sa famille pendant un an, et qu'il n'a pas un travail grâce auquel il pourrait subvenir à ces dépenses, il est considéré comme indigent, et il n'a pas, par conséquent, l'obligation de payer cette Zakât de Fitrah. 

- On doit payer la fitrah (Zakât de Fitrah) pour (à la place de) toutes les personnes qui sont considérées comme ayant pris leur repas dans sa maison la veille (au soir) d'Eid al-Fitr, et ce sans tenir compte de ce que ces personnes puissent être jeunes ou vieilles, musulmanes ou incroyantes, à sa charge ou non, de sa ville ou d'une autre. 

- Par mesure de précaution obligatoire, il est obligatoire pour une personne de payer la Zakât de Fitrah pour quelqu'un qui vient chez elle la veille d'Eid al-Fitr avant le coucher du soleil sans son consentement et qui y reste un certain temps. La même règle s'applique concernant le paiement de la Zakât de Fitrah, si une personne est contrainte de supporter les frais d'entretien de quelqu'un d'autre. 

- S'il est obligatoire pour une personne de payer la Zakât de Fitrah de quelqu'un d'autre, son obligation disparaît si celui-ci paie lui-même sa propre Zakât de Fitrah.. 

-
 Si quelqu'un a l'obligation de payer la Zakât de Fitrah d'une autre personne, mais ne le fait pas, cette dernière aura l'obligation, par précaution obligatoire, de l'acquitter elle-même.

L'utilisation de la Zakât de Fitrah. 

- Par précaution obligatoire, Zakât de Fitrah, doit être payée seulement à un Chiite pauvre qui remplit les conditions requises pour ceux qui ont droit à la Zakât en général. Toutefois, s'il n'y a pas un Chiite qui a droit à cette allocation, dans la ville, on peut l'allouer à un autre Musulman qui la mérite. Mais en aucun cas, Zakât de Fitrah ne doit être donnée à un Nâçibî (un ennemi des Ahl-ul-Bayt). 

- Par précaution recommandée, la quantité d'aliment qu'on offre à titre de Zakât de Fitrah, à un indigent ne doit pas être inférieure, à un Çâ' (environ trois kilos). Mais il n'y a pas de mal à ce qu'elle excède la dite quantité.
 


*source: www.sibtayn.com
 

1045 Vues | 13-08-2013 | 09:20

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique