courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Saint Coran » Les Sourates

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
al-Fâtihah (chapitre 1)

La traduction du titre de la Sourate:

Prologue; Ouverture; La Fâtiha; Le Commencement; Sourate première


Nombre de versets:

7 versets

(1) Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. (2) Louange à Allah, Seigneur de l'univers. (3) Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, (4) Maître du Jour de la rétribution. (5) C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours. (6) Guide-nous dans le droit chemin, (7) le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.


Noms de cette Sourate:

1- Elle s'appelle
L'Ouvrante du Livre (Fâtihat al-Kitâb), parce que le Coran commence par cette Sourate et que sa lecture est obligatoire dans la prière. Elle est donc l'ouverture des Sourates qui vont la suivre dans le Coran et dans la prière.

2- La Louange (Al-Hamd), car elle comporte la mention d'al-Hamd: Al-Hamdu lillâhi Rabb-il-'Âlamîne (Louange à Allah, Seigneur des mondes).

3- La Mère du Coran (Umm-ul-Kitâb), car elle précède toutes les autres Sourates, ou parce qu'elle est l'origine du Coran, comme la Mère est l'origine de ses descendants, et elle est l'origine du Coran parce qu'Allah y a déposé l'ensemble de ce que les Sourates contiennent, à savoir la démonstration de la Seigneurie et de la servitude.

4- Les Sept duels (Al-Sab' al-Mathânî), les sept, parce qu'elle contient 7 versets, duels, parce qu'on la lit deux fois dans chaque prière obligatoire ou surérogatoire, ou bien parce qu'elle aurait été révélée deux fois, une fois à la Mecque et une fois à Médine, selon un certains avis.

5- L'Intégrale (Al-Wâfiyah), parce qu'on ne peut pas la diviser dans la prière, mais on doit la lire intégralement.

6- La Suffisante (Al-Kâfiyah), parce qu'elle se passe des autres, alors que les autres ne peuvent pas se passer d'elle. En effet le Prophète (P) dit : «Umm-ul-Qur'ân (La Mère du Coran) peut suppléer tout autre, mais aucune autre ne peut la suppléer».

7- Le fondement (Al-Asâs), car Ibn 'Abbas aurait rapporté: «À toute chose un fondement du Coran, c'est la Fâtihah».

8- La Guérison' (Al-Chifâ), car le Prophète (P) dit: «L'Ouvrante du Livre est une guérison de toute maladie».

9- La Prière rituelle (Al-Çalât): car le Prophète (P) dit: Allah dit: «La Prière est partagée entre Moi et mon serviteur en deux moitiés, une moitié pour moi et une moitié pour lui: lorsqu'il dit: Al-Hamdu lillâhi Rabb-il-'Alamîn (Louange à Dieu, Seigneur des mondes), Allah dit: «Mon serviteur a fait Mes louanges». Et lorsque le serviteur dit: Al-Rahmân al-Rahîm (Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux), Allah dit: «Mon serviteur M'a loué». Lorsque Mon serviteur dit: Mâliki Yawm-id-dîn (Souverain du Jour du Jugement), Allah dit: «Mon serviteur M'a glorifié» ... et ainsi de suite.


Lieu de révélation:

À la Mecque. Et selon certains avis, elle serait révélée deux fois, une fois à la Mecque et une fois à Médine.



Les mérites (thawâb) de sa lecture:

Quiconque la lit aura le mérite de la lecture des deux tiers du Coran et la rétribution spirituelle décernée à celui qui aura donné une aumône à tous les croyants. Selon l'Imam al-Sâdiq (p): «Si tu lis la Sourate al-Hamd sur un mort 70 fois, il ne serait pas étonnant de le voir ressuscité!»

C'est la Sourate dont on dit qu'elle est le résumé du Coran, son ouverture, l'expression concise de son esprit et qui est plein de significations augustes.

En effet, répondant à une question sur le motif de l'obligation de la récitation de la Sourate al-Fâtihah dans chaque prière, l'Imâm al-Redhâ (p) dit: «Parce que la Sourate al-Hamd réunit tellement de collections de Bienfaits et de Sagesses coraniques que l'on ne retrouve nulle part ailleurs». Et d'ajouter: «C'est pourquoi, toute Prière dans laquelle la Sourate al-Hamd n'est pas récitée, est incomplète».(1)



Recommandations pour la lecture:


- Il est recommandé de la lire mille fois la veille, la nuit du premier de chaque mois, pour augmenter les moyens de subsistance.

- De même il est recommandé de la lire avec le Verset 154 de la Sourate Âle 'Imrâne (Chapitre 3), et le Verset 29 de la Sourate al-Fat-h (Chap. 48) 11 fois par jour pendant 10 jours, dans l'espoir de l'exaucement de tout voeu partiel ou total.

- Il est aussi recommandé de la lire avec le Verset 114 de la Sourate al-Mâ'idah (Chap. 5) et le Verset 3 de la Sourate al-Talâq (Chap. 65) 21 fois chaque jour, en vue d'augmenter les moyens de subsistance.

- Il est recommandé aussi de la lire 7 fois, suivi de la récitation de la prière sur le Prophète Mohammad (P)(2) 100 fois, suivi de la lecture de la Sourate al-Charh (Chap. 94) 70 fois, suivi encore de la récitation 100 fois de la prière sur le Prophète Muhammad (P), afin que votre voeu soit exaucé dans trois jours.

- Et si on lit le Verset 255 de cette Sourate avec les Sourates Yâ-Sîn (Chap. 36), al-Dukhân (Chap. 44), al-Falaq (Chap. 113), al-Nâs (Chap. 114), on sera à l'abri des tonnerres et des éclairs.

- Il va sans dire que sa récitation est obligatoire dans toutes les Prières quotidiennes obligatoires.



Lecture en vue de guérison:

Il est significatif que cette Sourate s'appelle aussi Sourate al-Chifâ' (la Sourate de la Guérison), parce que le Prophète (P) a dit: «Fâtihat al-Kitâb (Sourate al-Fâtihah) est une guérison de toute maladie».(3)

- Selon l'Imam al-Sâdiq (p): «Si la Sourate al-Hamd ne guérit pas quelqu'un, rien ne pourrait le guérir» (c'est dire à quel point cette Sourate porte à la guérison).

- Selon l'Imam al-Sâdiq (p): «Si quelqu'un tombe malade, on doit réciter sur son front 7 fois la Sourate al-Fâtihah, et si la maladie persiste, on doit la réciter 70 fois et la guérison sera garantie».

Il est recommandé de la lire avec les Sourates al-Kâfirûn (Chap. 109), al-Falaq (Chap. 113 ) et al-Nâs (Chap. 114) sur un verre d'eau que boira la victime de la morsure du serpent. De même on peut essuyer avec cette eau et un peu de sel l'emplacement de la piqûre du scorpion.

Il est recommandé de la lire 7 fois sur un peu d'eau qu'on met par la suite sur une dent endolorie. Il est aussi recommandé de la lire avec les Versets 86, 87, 88 de la Sourate al-Anbiyâ' (Chap. 21) 7 fois pour guérir un mal de ventre ou de tout autre mal. Selon l'Imam al-Sâdiq (p) pour soulager un mal de dents, on pose la main sur la dent endolorie et on récite:

- La Sourate al-Hamd (Chap. 1)

- La Sourate al-Tawhîd (Chap. 112)

- La Sourate al-Qadr (Chap. 97)

- Le Verset 88 de la Sourate al-Naml (Chap. 27)



La signification de sa lecture pendant le rêve:

Quiconque se voit la lire complètement ou partiellement, qu'il adresse une requête ou une prière de demande (du'â') ou un voeu à Allah, il sera exaucé.

939 Vues | 22-08-2013 | 14:38

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Mouvement Réduit la NuitLa Foi et la Simplicité de Vie de Sayeda Zahraa (P)Le Coran et le Cœur : Un DialogueComment l’Esprit du Croyant Réalise les Vérités du CoranLa Société Et Ses Composants Dans Le Saint Coran (Partie II)
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique