courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Education & Société » Education » Education Des Enfants

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’influence de l’environnement social sur l’enfant

Le milieu social est un tissu vital qui forme des relations humaines multiples, qui se constituent suite aux interactions et rapports qui se créent entre les individus; cette situation sociale exerce une influence incontestable sur les individus dès leur naissance; c’est elle qui va dans la plupart des cas leur imprimer son cachet particulier et leur donner ses caractéristiques.
Lorsque nous parlons de contexte social à propos de l’enfant nous entendons par là, l’atmosphère au sein de laquelle il est élevé et qui agit sur lui tout au long des cycles de son développement comme les croyances, les coutumes, les habitudes, la façon de penser, etc..

Les différents éléments constituants du milieu social:
1-La famille
2-La société
3-L’école
4-L’Etat


Après les parents, la société est le deuxième milieu qui exerce sur l’enfant son influence et dans lequel l’enfant va continuer à s’épanouir. C’est dans celle-ci que vont se transmettre ses habitudes, ses façons de penser et sa conduite.
La société est le creuset de toutes les personnalités individuelles porteuses de valeurs, de comportements, d’habitudes et de manières de penser différentes; c’est elle aussi qui joue le rôle de l’héritière des générations passées. C’est par elle que va s’opérer la transmission des coutumes et des valeurs des anciens aux jeunes générations; à ce point de vue donc, la société a une grande influence sur la personnalité de l’enfant.


L’individu porteur de manières de penser, de conduites, d’habitudes islamiques et vivant dans un pays non islamique se trouve en contradiction avec la situation sociale régnante; il vit donc une situation de dédoublement de sa personnalité et en ressent une gêne; il est de même exposé au risque de dissolution dans cette société en attendant qu’un courant social nouveau se forme qui s’harmonise avec les aspirations de sa personnalité musulmane et que se produise un changement islamique.


Tandis que l’individu musulman vivant dans une société islamique se trouve dans un environnement propice au développement et à la consolidation de sa personnalité ainsi qu’un terrain favorable à la prolifération d’une atmosphère, de cadres et de conditions nécessaires au développement social de la pensée islamique; ce contexte va agir sur l’enfant qui va acquérir des habitudes, des comportements et des principes. Sa personnalité va donc s’orienter dans un sens positif ou négatif.


L’ami est aussi un des éléments de ce contexte social; il accompagne l’enfant, et en jouant ensemble, tous deux exercent l’un sur l’autre une influence réciproque. Les invités et les proches sont un autre élément de ce contexte; l’enfant reçoit également, en évoluant parmi eux des influences tant positives que négatives. Les clubs, les associations, le cinéma et le théâtre l’influencent également l’enfant.


Les manifestations collectives comme les grandes occasions, les cérémonies et les commémorations auxquelles l’enfant participe activement ou passivement ont également un impact sur lui; elles engrainent en lui des concepts déterminés et lui impriment une direction particulière.


Les proverbes, les histoires, les mots d’esprit et les récits populaires de par leur caractère attrayant laissant également leurs marques sur l’enfant et l’enrichissent en concepts.


Il faut ajouter à toutes ces influences celle de l’Etat qui donne aux individus une coloration particulière en raison des moyens puissants dont il dispose pour faire passer ses idées soigneusement élaborées et programmées.


C’est ainsi par exemple que ce que voit l’enfant sur l’écran de télévision et ce qu’il entend et les sentiments qu’il ressent à la vue et à l’audition des programmes l’influencent et contribuent à former sa personnalité; c’est pour quoi il faut nécessairement et obligatoirement attacher une grande importance aux mass-médias, aux manifestations publiques et aux institutions sociales pour protéger les jeunes générations. Il faut également soigneusement contrôler les programmes destinés à la jeunesse, de même que la presse qui leur est destinée et veiller à ce qu’elle soit en accord avec leur capacité mentale; de même qu’il faudra veiller à ce que leurs activités culturelles et ludiques leurs soient bien adaptées. L’éducation islamique en effet, compte beaucoup sur le milieu social pour orienter et préparer l’enfant, tout comme elle se préoccupe de réformer l’enfant et de l’orienter.


Un autre aspect éducatif important quand à ses effets sur la personnalité est de veiller à ce qu’il existe une harmonie entre la société, l’école et la maison si l’on veut que l’enfant ne soit pas en proie à un conflit interne et voit sa personnalité dédoublée.
Dans la société islamique il existe un accord parfait entre tous les acteurs sociaux et institutions sociales car ils agissent sur la base d’assises intellectuelles et sur des comportements qui visent au bien et à la réforme et qui ont une vision philosophique de la vie unique.


*source: tebyan.net

 

10954 Vues | 28-08-2013 | 11:07

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique