courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Education & Société » Education » Education Des Enfants

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
L’enfant et son environnement

L’influence de l’environnement sur l’enfant

Parallèlement au soin que l’Islam, apporte à la volonté ou en d’autres termes à l’identité intérieure de l’homme et à sa faculté de choix, l’Islam se préoccupe également du milieu environnant.
En effet, il constitue l’un des instruments qui prolongent le moi de l’homme en lui apportant des images et en provoquant en lui des réactions multiples qui vont enrichir sa personnalité- cet apport se fait au moyen de ses 5 sens-. C’est pourquoi l’intérêt accordé au contenu de ce qui fait la nourriture de l’homme (pris dans un sens général: les connaissances acquises) comme partie prenante dans la construction du moi s’avère une nécessité absolue et une des méthodes pour protéger la personnalité et la réformer.

L’éducation a donc pour fonction d’éloigner l’enfant de toute influence néfaste et de lui fournir une atmosphère favorable lui permettant de grandir sainement et le protégeant de l’apparition de complexes et de perversions que l’environnement social ou naturel pourraient provoquer.
Les phénomènes naturels ont une influence active et décisive sur l’enfant de même que les conditions sociales; tous deux ont un impact très fort et laissent une empreinte sur la personnalité et les relations qu’elle va nouer avec autrui.

Parmi les principes essentiels de l’éducation, il en est un qu’on ne peut ignorer ni même minimiser: c’est celui de l’influence du milieu, influence puissante et active sur la formation de la personnalité de l’individu.
L’enfant à la naissance est déjà réceptif aux influences extérieures qu’il enregistre et face auxquelles il réagit; c’est ainsi qu’il commence à constituer son capital de connaissance. Il emprunte au milieu dans lequel il vit différents types de comportements, de manières d’agir, de façon de vivre, de convictions ou bien de comportements déviants.


Les parents et la famille jouent un grand rôle dans la fixation de la personnalité de l’enfant et la détermination de sa configuration. L’instituteur, les amis, la société et les différents moyens intellectuels qu’elle utilise pour la transmission des idées, les mass-médias, les habitudes et les coutumes ont à leur tour une emprise importante sur la formation de la personnalité de l’enfant (comportements et manière de penser).
Il faut cependant noter un point important à cet égard, qui émane de la philosophie générale de l’Islam; à savoir que le monde extérieur malgré son influence démesurée ne peut influer d’une façon décisive et définitive sur le devenir de l’homme et de sa personnalité.
C’est à la volonté et aux forces intérieures que reviennent le rôle le plus important quand à la délimitation des comportements et des croyances.

L’environnement naturel

La règle qui va prévaloir dans ce domaine sera d’instaurer un rapport entre l’enfant et la nature qui repose sur la compréhension mutuelle, la sérénité et le respect.

Il faudra donc éloigner l’enfant de tout ce qui pourrait provoquer sa peur, et attirer son attention sur la beauté que renferme ce monde et sur l’harmonie et la sérénité qui y règne.

Dans le but d’une part de protéger l’enfant de réactions psychologiques douloureuses et néfastes et d’autre part de le diriger vers la nature pour qu’il recherche en elle l’inspiration qui le conduira à trouver le sens de l’amour, de la beauté et de la joie; et à faire naître en lui le désir de la recherche, de la connaissance et de la découverte...

Il est bien clair que l’enfant subit les influences du milieu et qu’il réagit face à elles notamment sous formes de questionnements. L’enfant nous pose d’innombrables questions sur ce monde qui le fascine et l’étonné; par exemple sur des phénomènes comme l’éclair, les animaux, l’aboiement du chien, l’eau etc..

Toutes ces choses peuvent causer la peur en lui, engendrer son angoisse et le rendre méfiant de celles-ci qu’il considère alors comme des dangers potentiels; si l’enfant est ainsi laissé à lui même, cette peur va augmenter au fur et à mesure de sa croissance; elle va se sédimenter dans son inconscient et donner naissance à une personnalité angoissée, hésitante et craintive en proie à de nombreuses frayeurs.

Mais de même que ces phénomènes peuvent engendrer des réactions négatives ils ont également une influence positive et bienfaisante sur la psychologie de l’enfant. Par exemple, l’enfant à la vue de la pluie devient joyeux et excité; son intérieur se remplit de joie et de soulagement quand il regarde les prairies et les jardins agréablement ornementés; il se délecte à l’écoute du chant des oiseaux et à la vision d’un parterre de fleurs.

Les éducateurs ont donc le devoir de tout mettre en œuvre afin d’instaurer un rapport d’amour et de joie entre l’enfant et la nature. Ce travail a pour but de l’habituer à affronter les diverses situations dont il a peur, de l’apaiser, de l’entourer de confiance et d’affection afin d’éliminer les frayeurs qui se trouvent en lui de même que l’esprit de repli sur soi même et la tristesse.

Cela se fera par exemple sous la forme d’une promenade en commun au cours de laquelle on lui fera ressentir les manifestations de la beauté et de la joie; en lui donnant ainsi un espace de liberté suffisant et en répondant à toutes ses questions. Ce faisant nous cultivons en lui l’esprit de curiosité, le désir de connaître, l’amour de la nature avec toutes les merveilles qu’elle recèle.

Ainsi, l’enfant s’attache peu à peu à elle, sait qu’elle est la place qu’il occupe en son sein et prend également conscience de la grandeur de son Créateur et de l’origine de la puissance et de la création originale.

Ceci aura pour résultat que l’enfant va se tourner vers la nature en toute sérénité et humilité, le cœur rempli d’amour et du sentiment du bien. L’enfant va donc avoir une conception scientifique et doctrinale du monde, à savoir que la nature dans tout ce qu’elle renferme a été établie et créée afin que l’homme en jouisse, en tire profit et utilise ses propres forces et capacités pour l’adapter à ses besoins; s’appuyant en cela sur les directives du Coran; "C’est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre."

Cela a permis à l’homme d’adapter les forces de la nature et d’utiliser ses ressources pour le profit humain, en accord avec les principes qu’il a forgé au cours de son contact prolongé avec la nature et comme l’amour, le bien, le beau et la paix. La science va constituer à cet égard un instrument actif permettant à l’homme de découvrir les forces contenues dans la nature et les lois cosmiques qui peuvent être mises au service de l’homme

832 Vues | 28-08-2013 | 15:00

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique