courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Occasions » Mois De Moharram » Mois De Moharram

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Bref rappel sur Ashourã


L’Imam al-Hussein est le deuxième fils né de la sainte union entre le commandeur des croyants Ali Ibn Abi Tãlib et Fatima Zahrã fille du Prophète Mohammad.

L’Imam al-Hussein est né le 3 Chaabane de la 4ème année de l’hégire à Médine.

Il fut assassiné le Vendredi 10 Moharram en l’an 63 de l’Hégire, à Karbala, au cours de la bataille d’Ashourã, après avoir subi la soif et l’oppression pendant plusieurs jours.


L’Imam al-Hussein a vécu six ans à côté de son grand père, le Saint Prophète Mohammad. Après la mort de ce dernier, l’Imam al-Hussein resta avec son père, le commandeur des croyants "Ali Ibn Abi Tãlib.

Après le martyre de son frère aîné l’Imam Hassan Ibn Ali, sur ordre divin, l’Imam al-Hussein devient imam de la communauté islamique, une communauté qui fut fondée et dirigée pour la première fois par son grand père.


Lorsque Yazid accéda illégalement au califat, il ordonna au gouverneur de Médine d’obtenir le serment d’allégeance de l’Imam al-Hussein. En cas de refus, il avait ordre de lui couper la tête et l’envoyer à Damas.

Après avoir été informé par le gouvernement de Médine de cette demande, l’imam al-Hussein partit avec sa famille vers la maison de Dieu à la Mecque, où il resta au moins quatre mois.


Informés de ce pèlerinage, nombre de gens opposés au califat de Moawiya et de son fils Yazid avaient écrit des lettres à l’imam pour lui exprimer leur affection et leur soutien.


Selon ces correspondances, nombreux étaient ceux prêts à se soulever contre le gouvernement de Yazid. C’est pourquoi les habitants de la ville de Koufa en Irak, avaient invité l’imam chez eux pour qu’il soit leur chef.

La situation était devenue dangereuse pour Yazid. Avant de quitter la Mecque, l’Imam al-Hussein dut écourter les rites du pèlerinage pour échapper aux espions de Yazid venus à la Maison de Dieu revêtus en pèlerins afin de l’assassiner.


Quand l’Imam, sa famille et ses partisans arrivèrent à Karbala (nom d’un désert près de la ville de Koufa), ils furent encerclés par une armée d’environ trente mille hommes. Ils restèrent affamés et assoiffés durant toute cette période.


Au neuvième jour du mois de Moharram, l’armée du calife Yazid lança un dernier ultimatum à l’Imam al-Hussein, l’enjoignant à choisir entre prêter serment d’allégeance à Yazid ou la mort.

L’imam leur répondit que: «Je ne vois en la mort que le bonheur, et en la vie avec les oppresseurs que l’angoisse ».

Et leur demanda un délai pour se recueillir. L’imam al-Hussein passa la nuit du neuf au dixième jour en s’adonnant entièrement à la prière.

Il fut atrocement assassiné l’après-midi du 10 muharram de l’an 63 après l’hégire. Son mausolée se trouve dans la ville irakienne de Karbala où sont organisées de vastes cérémonies de deuil réunissant des millions de pèlerins venus du monde entier.

Les chiites du monde entier se recueillent se jour et pleurent le cruel assassinat du petit-fils du saint Prophète.
Source: Irna.com

923 Vues | 04-11-2013 | 15:44

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
La Biographie de Hazrat Mokhtar al-ThaqafiUn Autre Regard sur Zeinab fille d’Ali (Que la Paix de Dieu soit sur eux)La philosophie du 40ème jourLa route des Hommes Libres de Najaf à KarbalâActes du Mois de Safar
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique