courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Famille du Prophète » Les infaillibles » Imam Jaafar As-Sadeq » Vie de l'Imam as-Sadeq

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
Imam Jaafar Al-Sadeq


L’Imam Al-Sadeq, fils du cinquième Imam et Oum Farwah, fille de Qassim fils de Mohammed fils d’Abou Bakr, est né en 83 de l’Hégire à Médine. Parmi ses surnoms, il avait Al-Sadeq (le véridique), Al-Fadil (le gracieux) et Al-Tahir (le pur).

L’Imam a été éduqué durant 12 ans par son grand-père Zayn Al-Abidin à Médine, alors qu’il était adolescent, puis il reçut exclusivement les enseignements de son père pendant 9 ans. Après le martyre de son père, il devint Imam par l’ordre divin. Durant son Imamat, le sixième Imam avait des circonstances favorables pour la propagation des enseignements religieux. Des révoltes et des guerres sanglantes qui aboutirent finalement à la chute de Calife avaient né cette condition pour l’Imam. Le cinquième Imam, pendant son Imamat de vingt ans, avait préparé les circonstances favorables pour son fils par la propagation des enseignements véritables de l’Islam et des sciences de la famille du Prophète.

Il éduqua plusieurs savants dans les différents domaines des sciences. Zararah, Mohammad fils de Muslim, Mu’min Taq, Hisham fils de Hakam, Aban fils de Taghlab, Hisham fils de Salim, Hurayz, Hisham Kalbi Nassabah et Jabir fils de Hayan étaient les disciples de l’Imam. Même certains savants sunnites comme Sufyan Thawri, Abou Hanifa, le fondateur de l’école Hanafi, Qadî Sukûni, Qadî Abou Al-Bakhtari et des autres, eurent l’honneur d’être parmi ses disciples. Les Chi’ites du duodénum sont appelés Ja’ffarites parce qu’ils avaient la plupart des règles Islamiques dans l’école de l’Imam Al-Sadeq.

On raconte que quatre mille savants sortaient des cours de l’Imam. Vers la fin de sa vie, l’Imam fut surveillé par le Calife Abbasside, Mansûr, qui ordonna de torturer et d’assassiner beaucoup de descendants du Prophète qui étaient chi’ites. Sur les ordres du Calife, ils furent arrêtés. Certains jetés dans des prisons profondes et sombres et torturés jusqu’à la mort; d’autres furent décapités ou placés entre les murs, emmurés et enterrés quand ils étaient en vie.

Hisham, le calife Omeyyade, avait ordonné que le sixième Imam fut arrêté et emmené à Damas en présence de son père, le cinquième Imam. Plus tard, l’Imam fut arrêté par Saffah, Ie calife Abbasside, et emmené en Iraq. Finalement Mansûr le fit arrêter de nouveau et emmener à Samerra.

Mansûr était rude et irrespectueux envers l’Imam et projeta de le tuer. Finalement l’Imam fut autorisé à retourner à Médine où il passa le reste de sa vie dans la retraite. Martyrisé en 148 de l’Hégire, selon les traditions des chi’ites, empoisonné par l’ordre du calife Abbasside, Mansûr.

A l’annonce de la nouvelle du martyre de l’Imam, Mansûr écrivit au gouverneur de Médine, lui ordonnant de se rendre à la maison de l’Imam et présenta ses condoléances à la famille de l’Imam pour lire le testament de l’Imam et il devait décapiter le successeur de l’Imam. Mansûr voulait annihiler la famille du prophète et les chi’ites. Quand le gouverneur de Médine lut le testament conformément aux ordres reçus, il vit que l’Imam avait choisi quatre personnes: le calife lui-même, le gouverneur de Médine, Abdallah Aftah, le fils aîné de l’Imam et Mussa, le plus jeune fils. De cette manière le complot de Mansûr échoua.


1881 Vues | 06-09-2012 | 03:00


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique