courrier éléctronique عربي English Livre d'or Recherche Rayon de la semaine Liste de Distribution
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015
 

les catégories » Famille du Prophète » Les infaillibles » Imam Al Mahdi » Articles sur l'Imam al-Mahdi

Diminuer le texte Augmenter le texte Envoyer à un ami Imprimer
La réapparition de l’Imam al-Mahdi dans les récits

Le 15 Sha’bân de l’année islamique 255, soit le 29 juillet 869, naquit à Sâmarrâ’, au nord de Baghdâd, l’enfant-MAHDI, unique fils de l'Imam HASSAN ‘ASQARI, qui était alors le 11ème Khalifâh [successeur] du dernier MESSAGER de DIEU, MOHAMMAD (Que la Bénédiction de DIEU soit sur lui et sur sa pure descendance, et les salutations !) et le 11ème Imam [Guide] des Musulmans.
L’enfant-MAHDI reçut de son père le même prénom que celui du dernier MESSAGER de DIEU !

Quelques cinq ans plus tard, plus exactement le 08 Rabi-oul-Awwal 260, avant de rendre son dernier souffle, l’Imam ‘ASQARI investit, par Ordre de DIEU, son unique fils comme prochain, et donc, 12ème Imam des Musulmans. Ce 12ème et dernier Khalifâh fut surnommé le MAHDI, c’est-à-dire « celui qui est guidé ».

Cette date marqua aussi le début de l'occultation de l’Imam MAHDI, c’est-à-dire que dès son accession à l’Imâmat, DIEU le fit  inaccessible  aux gens.
Mais pendant encore quelques 67 ans (ou 70 années lunaires), l’Imam resta toujours en contact direct et permanent avec une élite intellectuelle shi’ite et nomma même, successivement, quatre  représentants  comme intermédiaires entre lui et ses shi’ites…
                        - Ousmân ibn Sa’id, de 874 à 879 (ou 880)
                        - Mohammad ibn ‘Ousmân, le fils du précédent, de 879 à 917
                        - Houssain ibn Rouh, de 917 à 938
                        -‘Ali ibn Mohammad Saymouri, de 938 à 941

 
Cette période d’inaccessibilité à demi-teinte est appelée la « Ghaybat-é-Soughrâ » ou « petite occultation ».
Le 15 Sha’bân 329, à la suite du décès de son 4ème et dernier représentant, l’Imam devint « inaccessible » à tous, y compris aux grands savants shi’ites, et c’est dans cette période que nous vivons actuellement.
Cette « Ghaybat-é-Koubrâ » ou « grande occultation » pendra fin lorsque l’Imam recevra de DIEU l’Ordre de faire sa Réapparition avant la fin des temps.
Cette réapparition de l’Imam est aussi appelée la délivrance  ou « Faraj »
C’est pourquoi, lorsque le "nom" de l’Imam est mentionné, les Croyants le font suivre de l’expression « Que DIEU accélère sa Noble délivrance »
La période donc que nous vivons actuellement est une période d’attente de la réapparition de l’Imam MAHDI, lui qui est aussi surnommé le « Qâïm », c’est-à-dire « celui qui se soulève ».


Une des preuves que les « 12 Imam » reconnus par les shi’ites de l’Imam ‘ALI jusqu’à l’Imam MAHDI, sont "incontestablement" les 12 « vrais » Khalifâh qui se sont succédés, l’un après l’autre, au MESSAGER de DIEU, par Ordre de DIEU est :
Que dans la Bible d’aujourd’hui aussi, nous trouvons ce passage où DIEU, s’adressant au Prophète Ibrâhim [Abraham], lui dit : « Et pour Ismaël [Ismâ’il, le fils aîné de Ibrâhim, l’ancêtre du MESSAGER de DIEU], JE t’ai entendu ! Voici : JE le bénirai et le rendrai fécond, et le multiplierai énormément. Il engendrera 12 Princes et JE ferai de lui une grande Nation ! »
(Genèse, 17/20).


L’écrivain sunnite Abou ‘Ousmân al-Jâhiz (mort en 869, l’année même de la naissance de l’Imam MAHDI) rapporte lui aussi ces paroles de l’Imam ‘ALI dans son livre
« Al-Bayân wat-Tabyïn » (édition Egypte, 1366), volume 3, page 44 : « En vérité, les pieux de ma famille et les meilleurs de ma descendance sont les plus éclairés des hommes dans leur enfance et les plus savants d’eux dans leur âge adulte. Vraiment, nous les AHL-oul-BAYT, notre connaissance est dérivé (découle) de la connaissance de DIEU et notre verdict est le verdict de DIEU…
Donc, si vous suivez nos pas (nos traces), vous serez guidés par notre vision… Avec nous est la bannière de la Vérité : quiconque la suit franchira (tous les obstacles) et quiconque reste derrière se noiera. Vraiment, par nous, chaque Croyant sera redressé (libéré) de ses souffrances, et par notre intermédiaire, la corde (le noeud) de l’humiliation sera enlevée de votre cou. Avec nous, et pas avec vous, sera la fin, la clôture ! »


Le savant sunnite Ibrâhim ibn Mohammad al-Hâmmoui rapporte aussi un autre récit du grand Sahâbâh Jâbir ibn ‘Abdoullâh-é-Ansâri qui raconte qu’à l’occasion de la naissance de l’Imam HOUSSAIN, il se rendit chez sa mère FÂTÉMÂH pour la féliciter de l’heureux événement ; et là, il vit dans ses mains une "Tablette verte" ressemblant à de l’émeraude, dont les écritures étaient identiques à l’éclat du soleil. Émerveillé, il demanda à FÂTÉMÂH quel était le contenu de cette "Tablette".
FÂTÉMÂH lui répondit : « Cette "Tablette" [Lawh] fut offerte par DIEU à Son MESSAGER. Elle renferme le nom de mon père, aussi bien que les noms de mes deux fils et leurs successeurs. Cette "Tablette" me fut alors offerte par mon père pour commémorer la grandeur de cette naissance ! »

Jâbir poursuit qu’il vit de ses propres yeux les noms du Prophète et des 12 Imam déjà cités ci-dessus, c’est-à-dire de l’Imam ‘ALI jusqu’à l’Imam MAHDI, à la suite de quoi il y était aussi écrit : « JE (c’est DIEU Qui parle) chasserai toute discorde et toute désunion grâce à eux. JE réformerai toute erreur grâce à eux. Grâce à eux, J’accorderai un sursis à celui enfermé en prison… Vraiment, ils sont le phare du leadership (pour l’humanité)»


Les savants shi’ites ont eux aussi rapporté des récits similaires du MESSAGER de DIEU concernant le "MAHDI" qui sera le 12ème et dernier Khalifâh et Imam. Nous citons quelques-uns de ces récits :

● « En vérité, Preuves de Dieu après moi sont douze, le premier étant ‘ALI et le dernier MAHDI. » (Kamâl-oud-Dïn, vol.1 p.146)
● « Je suis le Chef des Prophètes et ‘ALI est le Chef de mes successeurs, qui seront douze ; le premier en est ‘ALI, et le dernier est le Qâïm. »
(Kamâl-oud-Dïn, vol.1 p.280)
« Certainement, ‘ALI ibn Abi Tâlib est l’Imam de ma Oummah et mon Successeur sur vous après moi. Et de ses enfants est le Qâïm, le Mountazar. Celui par lequel Dieu remplira la Terre de justice et d’équité comme elle aura été remplie d’injustice et de tyrannie. »
(Kamâl-oud-Dïn, vol.1 p.288)
Cette Hadis se trouve aussi dans le livre sunnite « Farâïd-ous-Simtayn »
(vol.2 p.335 et 336)
« Le Mahdi est de ma descendance. Son nom est identique au mien, et son surnom [Kounniyâh] aussi. Il sera dans un état de dissimulation (Ghaybâh) et il y aura une confusion (Hayrâh) dans laquelle les gens s’égareront.
Puis il viendra soudainement au-devant, comme une étoile filante, pour remplir la Terre de Justice… »
(Kamâl-oud-Dïn, vol.1 p.286 et 287 ; Bihâr, vol.51 p.72)
Ce récit se trouve lui aussi dans les livres sunnites
« Farâïd-ous-Simtayn », vol.2 p.335, Hadis n.586, et « Yanâbi’-oul-Mouwaddâh », chap.94 p.488-493, récit rapportée du grand Sahâbâh Jâbir ibn ‘Abdoullâh-é-Ansâri.
« Le Qâïm est de ma descendance. Son nom est (identique) au mien et sa Kounniyâh est (identique) à la mienne. Et son apparence et son comportement sont (identiques) aux miens. Il établira parmi les gens ma pratique et ma Shari’at [Loi]. Et il appellera les gens vers le Livre de son Seigneur, l’Auguste et le Puissant. Celui qui l’obéit m’a obéi. Et celui qui nie sa Ghaybat m’a nié ! »
(Kamâl-oud-Dïn, vol.2 p.411)


*source : www.shia974.fr

7172 Vues | 14-08-2013 | 17:16

Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


 
La Prière des Jours
Articles en relation
Lettre de l’Imam al-Khâmine’î.. ..aux jeunes des pays occidentaux_29/11/2015images-hassanarticles-hassanAudience du Guide Suprême Accordée à des Centaines de Professeurs d’Université (02/07/2014)Les Maisons d’Allah Les Mosquées
    
 
  Organisation d'al-Maaref Islamique